M. Benchamach appelle les intellectuels marocains et chinois à contribuer à la promotion des relations bilatérales exemplaires

Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, a appelé, lundi à Rabat, les intellectuels marocains et leurs homologues chinois à exploiter toutes les opportunités pour promouvoir les relations bilatérales exemplaires.

Recevant une délégation de l’Union des écrivains de la République populaire de Chine, présidée par Zgang Ping, en présence d’Abderrahim El Allam, président de l’Union des écrivains du Maroc, M. Benchamach a mis l’accent sur l’importance de la dimension culturelle dans l’approfondissement et la consolidation des relations entre les deux pays, appelant les intellectuels marocains et leurs homologues chinois à profiter des perspectives qu’offre la position géo- stratégique des deux pays, qui partagent plusieurs valeurs communes, indique un communiqué de la Chambre des conseillers.

M. Benchamach a rappelé, à cette occasion, les deux visites effectuées en 2002 et 2016 par SM le Roi Mohammed VI en République populaire de Chine, et leur apport à l’édification d’un partenariat stratégique global, à la hauteur des relations politiques et historiques exceptionnelles liant les deux pays, souligne le communiqué.

Pour sa part, le président de la délégation chinoise s’est félicité de l’importance de la dernière visite de SM le Roi en République populaire de Chine, et son impact positif sur la consolidation de la confiance mutuelle et la mise en place d’un partenariat stratégique entre les deux pays.


Il a également mis en exergue l’importance de la diplomatie culturelle, ainsi que son rôle central dans la mise en œuvre du partenariat stratégique entre les pays amis et dans la présentation d’un exemple de dialogue et d’interaction entre deux cultures et deux nations ancestrales.

Ont également pris part à cette rencontre le premier vice-président de la Chambre des conseillers, Mohamed Al Ansari, le 5ème vice- président, Neila Tazi, et le secrétaire de la Chambre, Ahmed Lakhrif.