Le Maroc jouit d’une grande crédibilité et d’un grand respect grâce au Sage Leadership de SM le Roi

Le Maroc jouit d’une grande crédibilité et d’un grand respect auprès des pays africains et arabes, grâce au Sage Leadership de SM le Roi Mohammed VI, a affirmé le ministre soudanais du Commerce, Hatim Al-sir Ali.

“Le Royaume du Maroc jouit d’une grande crédibilité et d’un grand respect auprès des pays africains et arabes, et ce grâce au Sage Leadership de SM le Roi Mohammed VI”, a-t-il indiqué dans une déclaration à la MAP en marge de sa participation à la 11ème Conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), qui se tient dans la capitale argentine, Buenos Aires.

Après avoir salué la “sage” politique étrangère menée par le Maroc, le ministre soudanais a relevé que le Royaume est qualifié pour jouer un rôle clé dans la résolution des problèmes et des conflits existants sur le continent africain, compte tenu de la confiance dont il jouit auprès des pays africains, en précisant que ce “rôle ne date pas d’aujourd’hui et il a été joué par le Royaume à travers l’histoire”.

Le responsable soudanais a également relevé que les entretiens qu’il a eus avec la Secrétaire d’État chargée du Commerce extérieur, Mme Rkia Derham, a permis de s’accorder sur des échanges des visites outre la stimulation des relations de coopération commerciales, et d’examiner les moyens d’augmenter le volume des échanges commerciaux entre les deux pays, qui entretiennent des relations solides et développées au volet politique, mais qui demeurent en deçà des ambitions aux volets commercial et économique.


Il a donc été convenu au cours de la prochaine étape de faire un plus grand effort pour promouvoir les relations de coopération à ce niveau, a-t-il ajouté.

Dans le même ordre d’idées, le ministre soudanais a indiqué que les ministres de commerce des pays arabes prenant part à la 11ème conférence ministérielle de l’OMC ont tenu une réunion en vue de coordonner les positions communes, en soulignant que lors de ce conclave il a été convenu de mener une action arabe commune en vue de promouvoir des propositions fortes, en particulier l’adoption de l’arabe en tant que langue officielle de l’OMC à l’instar de l’organisation des Nations Unies.

Et de conclure, que cette réunion organisée en marge des travaux de la 11ème conférence ministérielle de l’OMC a été l’occasion de discuter de la réalisation d’une intégration régionale en vue de promouvoir la conjoncture économique dans le monde arabe.