Le Maroc, un pays qui soutient constamment le processus de réconciliation et de dialogue inter-libyens

Le Maroc est un pays qui soutient constamment le processus de réconciliation et de dialogue entre les différents protagonistes libyens, a affirmé  à Marrakech, le vice-président du Conseil présidentiel du gouvernement d’entente nationale libyenne, Moussa El Kouni.

Dans une déclaration à la presse à l’issue d’entretiens avec le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, en marge de sa participation à la COP22, le responsable libyen a rappelé que le Royaume du Maroc a accueilli à Skhirat les négociations inter-libyennes couronnées par l’Accord historique de Skhirat, qui a abouti à la composition du Conseil suprême d’Etat, un parlement et un conseil présidentiel.

M. El Kouni a indiqué que ses entretiens avec le chef du gouvernement ont été l’occasion de présenter une vision globale sur la situation en Libye, l’après Accord de Skhirat et les modalités de mise en œuvre de ses dispositions, émettant le vœu que le Maroc continue de jouer son rôle pionnier dans la réconciliation inter-libyenne.

Lors de ces entretiens, les deux parties ont abordé plusieurs questions d’intérêt commun et les moyens de renforcer et de développer les relations bilatérales de coopération, à travers notamment l’échange de visites de délégations et la poursuite de contacts et de la coordination entre les deux parties dans plusieurs domaines.