Le Maroc boycotte l’édition tunisienne du Championnat nord-africain de karaté

L’invitation  unilatérale par la Tunisie de l’entité séparatiste à la 8ème édition de la Ticad a suscité l’indignation du Maroc. Les réactions font désormais rage. Partis politiques, fédérations …s’élèvent contre ce comportement qualifié d’acte « hostile » à l’égard de la cause nationale du royaume ».  Une colère qui s’est traduite notamment par le boycott de l’édition tunisienne du championnat nord-africain du Karaté.

L’escalade de la tension diplomatique entre le Maroc et la Tunisie se poursuit et les réactions du royaume  s’enchaînent. Dans un communiqué publié Samedi, la Fédération royale marocaine de karaté et disciplines associées (FRMKDA) a annoncé l’annulation de sa participation au Championnat nord-africain de karaté prévu en Tunisie du 7 au 11 septembre 2022.

Cette décision intervient  dans un contexte tendu marqué par une crise diplomatique déclenchée entre Rabat et Tunis, suite à la réception, vendredi dernier, par le président  tunisien Kais Saied du chef des  séparatistes du polisario, et sa participation  à la 8e édition de la TICAD, tenue en Tunisie les 27 et 28 août.  

→ Lire aussi:  TICAD: plusieurs pays africains et le Japon se désolidarisent de l’accueil du Polisario

Un geste  “inacceptable” qui constitue à la fois  un acte « hostile » commis par les autorités tunisiennes à l’égard de la Cause Nationale et des intérêts supérieurs du royaume », mais aussi une violation des règles et des procédures de participation au sommet, n’accordant ainsi aucune considération aux refus exprimés par le Japon.

Rappelons dans ce sens que Rabat a activé d’autres leviers de protestation , à commencer par le rappel de l’ambassadeur du Maroc à Tunis ,le 26 aout dernier, et l’annulation de la participation du royaume à la 8ème édition de la TICAD.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page