AccueilA LA UNEMoins de 1% du PIB du Maroc est consacré à la recherche en 2017

Moins de 1% du PIB du Maroc est consacré à la recherche en 2017

Les dépenses du Maroc en recherche et développement représentaient seulement 0,8% du produit intérieur brut en 2017, a déclaré Said Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, mardi 15 janvier à Casablanca.

«Même si le budget alloué à la recherche scientifique et technique au Maroc ne représente que 0,8% du PIB, le problème réside en réalité dans les procédures de versement de ce financement», a-t-il commenté. Il a déclaré que, si le taux est faible par rapport aux pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (2,3%), il reste supérieur à ce qu’il était en 2016 (0,3%).

→Lire aussi : Plus de 600 ingénieurs quittent le Maroc chaque année

Les universités marocaines n’utilisent pas de « sommes considérables » car les procédures sont « complexes et lentes » alors que la recherche nécessite de la flexibilité, a-t-il expliqué dans un discours prononcé lors de la 8ème édition du colloque X-Maroc annuel. Le thème de l’événement était «La recherche et le développement comme levier de croissance».

Selon le dernier rapport de l’UNESCO sur les investissements des pays en recherche et développement, le Maroc occupe le troisième rang en Afrique, après l’Égypte et l’Afrique du Sud. Le Maroc consacre à cet effet 14 milliards de dirhams à la recherche.

Amzazi, a récemment déclaré que la fuite des cerveaux est un « phénomène international » résultant du désir des étudiants diplômés de rechercher des conditions de travail plus favorables. Selon le ministre, le Maroc ne prévoit pas d’incitations pour attirer des Marocains instruits à travers le monde.

Si les chercheurs marocains rentrent d’Europe au Maroc, ils commencent par le plus bas rang administratif, une rétrogradation inacceptable pour les chercheurs universitaires, a poursuivi Amzazi.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :