Nigeria: au moins 39 morts dans des violences électorales

Nigeria

Au moins 39 personnes ont été tuées dans des violences liées aux élections présidentielles et législatives de samedi au Nigeria, selon un nouveau bilan d’un groupement de la société civile qui assure la surveillance du scrutin.

“Les violences liées aux élections (…) ont entraîné la mort d’au moins 39 Nigérians” ces deux derniers jours, selon Situation Room, une plate-forme d’associations indépendantes défendant la bonne gouvernance.

→ Lire aussi : Présidentielle au Nigeria : le décompte des voix se poursuit

L’organisation, qui avait déployé plus de 8.000 observateurs dans le pays, avait fait état d’un bilan de 16 morts samedi durant le scrutin.

72 millions d’électeurs enregistrés étaient appelés aux urnes pour élire un président, 360 députés et 109 sénateurs.