A LA UNEEnseignement et éducation

ONU : Plus de 168 millions d’enfants impactés par les fermetures d’écoles dans le monde

Les mesures de confinement liées à la pandémie de Covid-19 ont forcé des fermetures d’écoles à travers le monde, impactant plus de 168 millions d’enfants depuis presque une année, selon le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF).

De plus, quelque 214 millions d’enfants de par le monde, soit un enfant sur 7, ont manqué plus des trois quarts de leur scolarité en présentiel depuis le début de la pandémie l’année dernière.

“Alors que la pandémie de Covid-19 a commencé il y a presque un an, ces chiffres nous rappellent de nouveau la situation d’urgence catastrophique en matière d’éducation que les confinements ont créée dans le monde. Chaque jour, le retard pris par les enfants qui ne peuvent suivre une scolarité en présentiel s’aggrave, les plus marginalisés d’entre eux étant les plus durement touchés”, a déclaré la Directrice exécutive de l’UNICEF, Henrietta Fore.

“Pour ces enfants, nous ne pouvons nous permettre d’entrer dans la deuxième année d’enseignement en présentiel restreint ou même inexistant. Il faut faire tout ce qui est possible pour garder les écoles ouvertes ou leur accorder la priorité dans les plans de réouverture”, a-t-elle insisté dans un communiqué.

Selon l’agence onusienne, les fermetures d’écoles ont des effets dévastateurs sur l’apprentissage et le bien-être des enfants. Les plus vulnérables et ceux qui ne peuvent accéder à l’enseignement à distance risquent davantage de ne jamais reprendre le chemin de l’école, voire de subir un mariage forcé ou de devoir travailler.

Et d’ajouter que pour la majorité des élèves, l’école reste un lieu indispensable où ils peuvent interagir avec leurs camarades, obtenir un soutien, accéder à des services de santé et de vaccination et à un repas nutritif. Plus les écoles restent fermées longtemps, plus les enfants sont privés de ces aspects essentiels de l’enfance, avertit le Fonds onusien.

Pour attirer l’attention sur la situation d’urgence en matière d’éducation et sensibiliser à la nécessité, pour les gouvernements, de garder les écoles ouvertes, ou de leur accorder la priorité dans les plans de réouverture, l’UNICEF a dévoilé mercredi la « Salle de classe de la pandémie », une maquette de salle de classe composée de 168 pupitres vides, représentant chacun 1 million d’enfants vivant dans les pays dont les écoles sont fermées depuis près d’un an.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page