Ouverture à Tiznit des travaux du 2ème Forum national des femmes élues

Ouverture à Tiznit des travaux du 2ème Forum national des femmes élues

Les travaux du 2ème Forum national des femmes élues ont débuté vendredi à Tiznit, sous le signe "Le rôle de la femme élue dans la consolidation de la démocratie participative".

Cet événement de deux jours, organisé notamment par la commune urbaine de Tiznit, l'Association marocaine pour des éco-villes (AMEV) et la Fondation allemande Konrad Adenauer, connait la participation d'un parterre d’élues et de responsables de la gestion des affaires communales et locales.

Intervenant à l’ouverture de cette rencontre, le président du Conseil communal de Tiznit, Mohamed Bouaghden, a souligné que cette rencontre offre l’occasion d’aborder plusieurs questions liées au rôle des femmes dans le domaine public et la démocratie participative.

Le thème de ce forum est révélateur de l’importance du rôle de la femme élue dans la gestion locale et la contribution à la réalisation du développement escompté, et ce en passant de la démocratie représentative à la démocratie participative et en renforçant la participation politique des femmes, a-t-il estimé.

→Lire aussi: La question féminine est un enjeu de société, souligne Moussali à Saint-Domingue

M. Bouaghden a également passé en revue les initiatives de la commune urbaine de Tiznit en matière de promotion de la démocratie participative, entre autres l’organisation du forum annuel des associations de la ville et la création de l’instance de parité et d’égalité des chances et du conseil local des jeunes, faisant savoir que le conseil communal examine la création d’un conseil local des femmes.

Les intervenants lors de cette rencontre ont mis l’accent sur plusieurs expériences et mécanismes de démocratie participative au niveau international, dont les conseils des citoyens, les comités des quartiers, les conseils consultatifs des jeunes, les conseils des sages et les budgets participatifs.

Ils ont aussi passé au peigne fin le modèle marocain de démocratie participative, basé sur la Constitution de 2011 qui a déterminé plusieurs mécanismes ayant pour but de promouvoir la participation des citoyens à la vie politique et renforcer leur rôle et leur contribution à la prise de décision et la gestion de la chose publique.

Les participants ont, dans ce sens, relevé l’importance de renforcer la démocratie participative et garantir son application effective à travers davantage d’initiatives, en plus de valoriser ses acquis, notamment en ce qui concerne la promotion du rôle de la femme élue.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :