A LA UNEEconomie

Paris est la capitale européenne qui a le plus profité du Brexit

Paris est la capitale européenne qui a le plus profité du Brexit. Selon des chiffres de Paris-EUROPLACE, l’association de promotion de la place financière de Paris, la capitale française a réussi à attirer près de 200 projets d’investissements ou de relocalisation qui représentent près de 4000 emplois directs et environ 6.000 indirects.

Le secteur financier représente plus de la moitié de ces postes, sachant que JP Morgan, Bank of America ou encore Goldman Sachs ont notamment opté pour Paris après la sortie du Royaume Uni de l’Union européenne.

Parmi les principaux atouts qui ont convaincu les banquiers: la proximité avec Londres ou encore la qualité des régulateurs français, souligne Paris EUROPLACE dans une étude relayée par les médias de l’Hexagone.

→ Lire aussi : Brexit: Paris appelle Londres à revenir sur ses restrictions aux pêcheurs français

Paris arrive en tête à égalité avec Dublin, qui a créé beaucoup d’emplois de back office mais devant Francfort et très loin devant Luxembourg et Amsterdam.

Toutefois, les chiffres sont moins spectaculaires qu’espérait Paris qui s’attendait de voir créer, après le Brexit, jusqu’à 20.000 emplois indirects, deux fois plus que ce qui est le cas aujourd’hui. Mais elle s’en sort mieux que toutes ses rivales européennes, selon PAris-EUROPLACE.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page