Peste porcine au Vietnam : plus d’un million de porcs abattus

Peste porcine

Le Vietnam a procédé à l’abattage de 1,2 million de porcs d’élevage infectés par la peste porcine africaine, a annoncé lundi le gouvernement, alors que le virus continue de se propager rapidement dans ce pays de l’Asie du Sud-Est.

Le risque de propagation du virus est très élevé et l’évolution de l’épidémie est compliquée“, a souligné le gouvernement sur son site internet.

Il a ajouté que de nombreuses provinces n’avaient pas réussi à détecter les épidémies et à abattre à temps les porcs infectés en raison du manque de fonds et de l’espace nécessaire pour enterrer les porcs infectés.

→ Lire aussi : Fièvre aphteuse: campagne de vaccination pour bovins, ovins et caprins

Le porc représente les trois quarts de la consommation totale de viande au Vietnam, un pays de 95 millions d’habitants où la plupart de ses 30 millions de porcs élevés à la ferme sont consommés dans le pays.


Le virus a été détecté pour la première fois au Vietnam en février et s’est étendu à 29 provinces, dont Dong Nai, qui fournit environ 40% du porc consommé dans la mégapole économique du sud du pays, Ho Chi Minh-Ville.

La maladie, inoffensive pour l’homme mais incurable et mortelle chez le porc, s’est également rapidement répandue dans la Chine voisine.

En mars, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a conseillé au Vietnam de déclarer l’épidémie de peste porcine comme une urgence nationale.