Premier chat porteur du Covid-19 détecté en Espagne

chat

Des chercheurs de l’Institut de recherche et de technologies alimentaires (IRTA) en Catalogne ont détecté le premier chat porteur du Covid-19 en Espagne.

L’animal, qui vivait avec des malades du Covid-19, avait une température rectale de 38,2 degrés et souffrait de graves difficultés respiratoires et d’une insuffisance cardiaque, rapportent les médias locaux, notant que le chat a été admis dans un hôpital vétérinaire en Catalogne, où il a dû subir une “euthanasie humanitaire”.

“La transmission du virus de l’homme vers le chat a été vérifiée et cet animal est la victime collatérale de l’épidémie de coronavirus”, a expliqué Joaquim Segalés, chercheur à l’Irta, notant que la capacité des chats à transmettre le virus est “négligeable”.

Pour la directrice du centre de recherche et d’étude pour la santé animale (Cresa), relevant de l’IRTA, Natàlia Majó, les infections par le nouveau coronavirus se sont largement répandues dans la population humaine, et donc “il est possible que certains animaux soient infectés par le virus à cause du contact étroit avec une personne déjà contaminée”.

Mme Majó a rappelé que les études scientifiques publiées jusqu’à présent affirment que les chats sont l’une des espèces les plus sensibles au SARS-Cov-2, notant, toutefois, qu’il y a peu de recherches qui évaluent la sensibilité de différentes espèces au nouveau coronavirus et la dynamique de l’infection chez les espèces animales sensibles.