Près de 2.700 Britanniques obtiennent la nationalité belge depuis le référendum sur le Brexit

Brexit

Près de 2.700 Britanniques ont demandé et acquis la nationalité belge depuis juin 2016, date du référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (Brexit), selon des chiffres du ministère belge de l’Intérieur, relayés mercredi par les médias.

De juillet 2016 à décembre 2018, 2.689 Britanniques ont obtenu la nationalité belge, soit une moyenne de 89,6 par mois, ressort-il de ces chiffres.

Ce nombre a ainsi décuplé depuis le référendum tenu le 23 juin 2016 au Royaume-Uni, en vue d’une sortie des Britanniques de l’UE en mars prochain.

→ Lire aussi : Un Brexit sans accord affecterait plus de 600.000 emplois dans le monde

L’année dernière, environ 1.000 Britanniques sont devenus Belges, un chiffre en hausse de 83,3 par mois. Pour 2017, les autorités belges recensent 1.306 reconnaissances, soit près de 109 par mois.


Au cours des six ans précédant la date du Brexit, seuls 8,8 Britanniques sont devenus Belges par mois, selon la même source.

Le Brexit continue d’inquiéter Britanniques et Européens malgré les assurances pour garantir les droits de citoyens après le départ du Royaume-Uni de l’UE, prévu en mars prochain.

Les Britanniques tendent de plus en plus à demander, par précaution, la nationalité de l’Etat-membre de l’UE dans lequel ils résident.