A LA UNERégions

Préservation de l’arganier: La vice-secrétaire générale de l’ONU salue le leadership du Maroc

La vice-secrétaire générale des Nations-Unies, Amina Mohammed, a félicité le Maroc pour son leadership dans l’organisation de la Journée internationale de l’arganier, et son rôle dans « la préservation, le développement et la mise en valeur des forêts d’arganier » .

Les arganiers « constituent un écosystème unique avec un grand potentiel et opportunités pour améliorer le bien-être des populations rurales et réaliser les Objectifs de développement durable (ODD) », a souligné Mme Mohammed dans une allocution virtuelle dans le cadre de sa participation à la première célébration de la Journée internationale de l’arganier, dont le coup d’envoi a été donné lundi à Agadir.

La production de l’huile d’argan est « le fruit principalement du travail des femmes et contribue à la mise en place de moyens de subsistance durables », a relevé la vice-secrétaire générale de l’ONU, notant qu’en proclamant la Journée internationale de l’arganier, « l’ONU honore une illustration dynamique d’adaptation climatique et souligne l’importance de protéger l’héritage ancestral culturel ».

→ Lire aussi : ONU : L’ARGANIER AU CENTRE DE L’ATTENTION DE L’AG ‎

« Il s’agit également d’une opportunité pour une meilleure reprise alors que nous façonnons notre réponse à la pandémie de Covid-19 en s’assurant que nous protégions, simultanément, la biodiversité, l’autonomisation des femmes, en particulier dans les zones rurales, et en investissant dans les économies inclusives », a-t-elle souligné.

La responsable onusienne a conclu que de tels efforts sont « essentiels alors que nous cherchons à réaliser la promesse de l’Agenda 2030 pour le développement durable dans la décennie de l’action ».

La cérémonie d’ouverture de cet évènement de haut niveau initié par le Maroc et l’Organisation des Nations Unies, a été présidée par le ministre de l’agriculture, de la pêche maritimes, du développement rural, des eaux et des forêts, Aziz Akhannouch.

Organisée en format hybride, cette manifestation est suivie à travers le monde, en live sur la web TV des Nations Unies, ainsi que sur YouTube et sur les réseaux sociaux.

Elle rassemble des intervenants de haut rang dont le président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Volkan Bozkır, la vice-secrétaire générale de l’ONU, Amina J. Mohammed, l’ambassadeur Représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, la directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, le directeur général de l’OMS, Tedros Ghebreyesus, la directrice exécutive adjointe de l’ONU-Femmes, Anita Bathia, la directrice générale adjointe de la FAO, Maria Henela Semedo, le directeur exécutif du Fonds Vert pour le Climat, Yannick Glemarec. La proclamation de cette journée internationale fait suite à l’adoption d’une résolution, présentée par le Maroc, à l’Assemblée générale des Nations Unies à New York le 3 mars 2021.

Une résolution adoptée par consensus de tous les Etats membres et par laquelle le Maroc a mobilisé la communauté internationale autour de cette cause de la sauvegarde et du développement de l’Arganier.

Cette résolution onusienne reconnaît la contribution colossale du secteur de l’arganier dans la mise en œuvre des 17 objectifs de l’agenda 2030 et la réalisation du développement durable dans ses trois dimensions: économique, sociale et environnementale. Elle met également en exergue le rôle de ce secteur dans l’autonomisation et l’émancipation de la femme rurale, le renforcement de l’économie solidaire, l’éradication de la pauvreté et le développement humain à travers le soutien et la promotion du rôle des coopératives et autres formes d’organisation agricoles actives dans le secteur de l’arganier.

La proclamation par l’ONU de la journée internationale de l’arganier est ainsi une reconnaissance à l’échelle internationale des efforts du Royaume, sous les Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI dans la protection et la valorisation de l’arganier, notamment grâce au lancement d’un programme global de développement de l’arganiculture sur une superficie de 10.000 ha au Maroc.

Cette célébration vient couronner les efforts du Royaume dans la promotion de l’Arganier en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité et source ancestrale du développement résilient et durable.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page