Le président cubain Raul Castro cèdera son poste en avril 2018

epa02052428 A file photograph made available on 24 February 2010 showing Cuban President Raul Castro taken on 26 July 2009 in Havana, Cuba. Castro said in a press comunication that he regrets the dead of Cuban political dissident Orlando Zapata Tamayo, he blamed to the US for this dead and denied torture in the island. Cuban political prisoner Zapata Tamayo died on 23 February 2010, 85 days after he went on a hunger strike, which according to diplomatic and internal opposition sources will bring grave repercussions to the Cuban government. EPA/Alejandro Ernesto

Le président cubain Raul Castro a annoncé qu’il cèdera son poste en avril 2018, date à laquelle l’Assemblée nationale élira son successeur pour les cinq années à venir.

Lorsque l’Assemblée nationale aura été constituée (en avril), mon deuxième et dernier mandat à la tête de l’Etat et du gouvernement aura touché à sa fin, et Cuba aura un nouveau président“, a déclaré Raul Castro jeudi lors d’une session semestrielle de l’assemblée.

L’élection par l’Assemblée nationale du Conseil d’Etat, lui-même chargé d’élire le président, a été fixée au 19 avril, ont annoncé jeudi les médias officiels cubains en marge de cette session. Le parlement cubain a approuvé la décision de prolonger le mandat de Raul Castro de deux mois jusqu’en avril 2018, en raison des dégâts considérables provoqués par l’ouragan Irma dans le pays en septembre dernier.

Tout le monde connaît les conséquences catastrophiques de ce phénomène météorologique pour la nation, qui a provoqué la mobilisation de tous les efforts et ressources du pays pour se relever“, a expliqué le président de la Commission des questions constitutionnelles Jose Luis Toledo. Devant l’Assemblée, le ministre cubain de l’Economie Ricardo Cabrisas a révélé jeudi que les dégâts d’Irma avaient été évalués à plus de 13 milliards de dollars, affectant fortement les secteurs du tourisme, de l’agriculture, de la santé et de l’éducation.


Président du Conseil d’Etat depuis 2008 après un intérim de deux années, Raul Castro, 86 ans, a déjà annoncé qu’il ne briguerait pas un nouveau mandat et cèderait sa place à un dirigeant de la nouvelle génération. Raul Castro ne quittera pas pour autant toutes ses fonctions officielles, puisqu’il restera à la tête du tout puissant Parti communiste cubain jusqu’au prochain congrès prévu pour 2021.