La production des sites de Tanger et de Casablanca de Renault devrait se situer autour de 347.000 véhicules en 2016

La production des sites de Tanger et Casablanca de Renault devrait se situer autour de 347.000 à 348.000 véhicules en 2016 contre 288.053 voitures en 2015, a affirmé le Directeur général du groupe français au Maroc, Marc Nassif. 

A Tanger, “c’est 340.000 concernant la capacité installée”, alors que l’usine Somaca de Casablanca va dépasser cette année le mur théorique des 70.000 véhicules pour finir entre 72.000 et 74.000 véhicules produits, a expliqué M. Nassif dans un entretien publié vendredi sur le site français dédidé à l’actualité économique au Maroc “Usine Maroc”.

“L’ordre de grandeur de notre capacité installée totale au Maroc se situe désormais entre 410.000 et 420.000 voitures”, a-t-il ajouté, faisant observer que pour Tanger, la production de l’année 2016 ce serait entre 272.000 et 274.000 unités.

“Pour un site qui a démarré en 2012, la montée en puissance est remarquable”, s’est-il réjoui, rappelant que les véhicules Renault assemblés au Maroc sont vendus dans 70 pays.


“Le meilleur moyen d’engager nos sites c’est de les rendre performants et d’avoir un écosystème sain”, a estimé M. Nassif, faisant savoir que le site de Tanger commence aujourd’hui à rentrer dans le peloton de tête du groupe avec la qualité et le coût de sortie.

Concernant le taux d’intégration local du site de Tanger, M. Nassif a affirmé qu’il se situe un peu au-dessus des 40 pc, précisant que “les actions que nous menons montrent que ce chiffre va augmenter et nous avons les yeux rivés sur 65 pc que nous comptons atteindre en 2023”.

“Chaque mois qui passe avec les contacts que nous avons aujourd’hui avec les fournisseurs nous rend optimiste sur cette cible”, a-t-il dit.