Promotion de la destination Afrique: Hilton annonce un investissement initial d’un million de dollars

Hilton

Le groupe hôtelier américain Hilton a annoncé, mercredi à Nairobi, un investissement initial d’un million de dollars destiné à promouvoir les voyages et le tourisme durables en Afrique, articulé autour de cinq domaines clefs, à savoir “les Big Five de Hilton“.

Cette annonce a été faite par le président et chef de la direction de Hilton, Chris Nassetta, en marge du Forum sur les investissements hôteliers en Afrique, organisé du 02 au 04 à Nairobi.

L’Afrique est un continent incroyablement varié, présentant autant de défis que d’opportunités. Alors que nous continuons notre expansion dans la région, nous nous attelons à promouvoir les voyages et le tourisme durable. Aujourd’hui, nous avons le plaisir d’intensifier nos efforts par l’entremise d’un engagement d’un million de dollars, ce qui nous permettra d’investir et de faire avancer des initiatives promouvant les compétences des jeunes, de diminuer les risques de traite des personnes, de dialoguer avec les entrepreneurs locaux sur l’intégralité de notre chaîne d’approvisionnement, d’améliorer les efficiences hydrauliques et de promouvoir un tourisme responsable axé sur les animaux sauvages“, a affirmé Nasseta.

→ Lire aussi : La chaine hôtelière Radisson Hospitality investit à son tour en Afrique

Le groupe explique, dans un communiqué, que ses “Big Five” visent “les opportunité pour les jeunes” en investissant dans des programmes de formation et d’apprentissage pour renforcer les compétences de la jeunesse, “la Gestion de l’eau“, à travers l’élargissement des partenariats existants et la création de nouvelles alliances pour aider Hilton à atteindre son objectif de réduction de 50 % de la consommation en eau, et le lancement de 20 projets hydrauliques pertinents dans des communautés à risque d’ici 2030


Elles portent également sur la “lutte contre la traite de personnes“, à travers la fourniture de services de formation et d’audit pour diminuer le trafic de personnes, aux côtés d’ONG locales, afin de relever les défis sociaux des communautés, “l’approvisionnement local” via la création de partenariats pour consolider les capacités des entrepreneurs locaux pour leur permettre de fournir des biens et services authentiques et de haute qualité, et pour les intégrer à la chaîne d’approvisionnement de Hilton, et enfin la “protection de la faune” par la promotion d’un tourisme responsable, conformément à la déclaration WTTC de Buenos Aires sur les voyages, le tourisme et le commerce illégal d’animaux sauvages.

Les 41 hôtels opérationnels de Hilton en Afrique ont réalisé 460 projets bénévoles depuis 2012 pour soutenir leurs communautés et gérer leur impact environnemental, fait savoir le communiqué.

Déterminée à pérenniser sa croissance en Afrique, la chaîne Hilton affiche une présence continue sur le continent depuis 1959. Avec 53 établissements dans son portefeuille de développement, Hilton prévoit de doubler son implantation sur le continent au cours des cinq prochaines années. Cela inclut des entrées sur de nouveaux marchés tels que le Botswana, le Ghana, le Swaziland, l’Ouganda, le Malawi et le Rwanda, selon la même source.