Rabat: ouverture d’une enquête à l’encontre de deux policiers accusés d’extorsion

DGSN

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Rabat ont ouvert, mercredi soir, une enquête sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer les actes criminels reprochés à deux policiers, de grade de Brigadier, relevant de la brigade cycliste de Rabat pour leur implication présumée dans une affaire d’extorsion.

Le 1er arrondissement de police à Rabat avait reçu une plainte d’un conducteur d’un véhicule accusant les deux policiers d’extorsion d’une somme d’argent sous prétexte de ne pas exécuter une tâche relevant de leur fonction, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Suite à cette plainte, les services de sûreté nationale ont ouvert une enquête approfondie qui a permis d’interpeller les policiers en flagrant délit de possession d’une partie du montant qui pourrait provenir de ces actes criminels, souligne la DGSN.

Les deux policiers ont été mis en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétant, en vue de déterminer les circonstances de cette affaire. Par ailleurs, la DGSN a décidé de suspendre provisoirement les deux policiers, dans l’attente de la fin de l’enquête judiciaire, en vue de prendre les mesures administratives appropriées à leur encontre.

( Avec MAP )