Région Béni Mellal-Khénifra : impact positif des récentes pluies sur la campagne agricole

agricole

Les récentes précipitations enregistrées dans la région de Béni Mellal-Khénifra après une assez longue période de froid et d’inquiétude, auront certainement un impact positif sur la campagne agricole et l’évolution du couvert végétal des parcours tout en améliorant les réserves en eau.

Selon la délégation régionale de l’agriculture de la région de Béni Mellal-Khénifra, les pluies, même tardives, sont bénéfiques pour toutes les cultures, notamment celles d’automne, la betterave sucrière et aussi les arbres fruitiers, notant une hausse en pluviométrie enregistrée de 42 pc avec 189,6 mm depuis le début de la campagne agricole au 21 janvier courant contre 133.5 mm durant la même période l’année dernière.

La même source relève aussi une amélioration du niveau des réserves en eau comme au barrage Bin El Ouidane qui domine la plaine de Béni Mellal avec une retenue d’environ 894 millions m3, soit un taux de remplissage de l’ordre de 74 pc contre 57 pc au barrage El Hansali (378 millions m3).

→ Lire aussi : L’adoption de l’accord agricole instaure un référentiel juridique encadrant les relations Maroc-UE

Concernant la betterave sucrière, on apprend que la superficie cultivée dans la région est de 15.066 hectares, dépassant les prévisions programmées lors de cette saison qui est de l’ordre de 13.500 hectares. Pour les culture d’automne, les précipitations enregistrées depuis le début de la campagne agricole ont favorisé une évolution accélérée, au total 639.032 hectares cultivés, soit 98 pc de l’objectif fixé, à savoir 650.000 hectares dont 61.000 hectares pour la superficie irriguée.


Par ailleurs, la quantité des semences sélectionnées distribuées aux agriculteurs s’élève à environ 70.000 quintaux au 20 janvier courant tandis que celle des engrais distribuées est de près de 30.600 quintaux.

Dans des déclarations à la MAP, des agriculteurs basés à Béni Mellal ont exprimé leur optimisme quant à l’évolution sous de bons auspices de la campagne agricole, relevant surtout l’importance des récentes pluies et leur impact positif sur les cultures d’automne, les arbres fruitiers ainsi que l’abondance du couvert végétal en faveur du bétail.

Ils ont aussi ajouté que cette pluie est synonyme d’espoir et permet aussi de créer d’importantes opportunités d’emploi pour les jeunes de la région.