ban600

Résultats de la 5ème enquête sur la prévalence des cigarettes de contrebande

Résultats de la 5ème enquête sur la prévalence des cigarettes de contrebande

L’Administration des Douanes et Impôts Indirects, de concert avec les opérateurs du secteur du tabac, a lancé la cinquième enquête sur la prévalence des cigarettes de contrebande au titre de l’année 2018 pour l’estimation du taux de pénétration des cigarettes de contrebande sur le marché marocain.

Cette enquête a été menée par un cabinet d’études suivant une méthodologie validée avec les opérateurs autorisés pour la distribution des tabacs manufacturés, notamment la Société Marocaine des Tabacs (SMT), Japon Tobacco International (JTI), Philip Morris International (PMI) et British American Tobacco Maroc (BAT).

L’évaluation de la contrebande de cigarettes se fait annuellement à travers des enquêtes dans l’objectif de suivre l’évolution du phénomène, d’en dresser une cartographie et partant, de doter les différents intervenants de la connaissance nécessaire pour une action plus efficace et d’une plus grande envergure.

→ Lire aussi : Lutte contre la contrebande : La Douane en collaboration avec la Police et la Gendarmerie réalise une nouvelle opération d’envergure

Pour garantir l’objectivité et la fiabilité de cette opération, l’enquête a été supervisée durant toutes les phases de son déroulement par les services des douanes et s’est étalée sur une période couvrant les mois d’avril et mai 2018.

Cette enquête a couvert 40 préfectures et provinces et a concerné les zones  urbaines  et rurales,  les  centres  villes,  anciennes  médinas,  quartiers  populaires, quartiers résidentiels, quartiers de standing intermédiaires, quartiers industriels et quartiers périphériques.

Une réunion a été tenue le 20 septembre 2018, au siège central de l’Administration des Douanes et Impôts Indirects en présence des opérateurs du secteur du tabac, pour la présentation des conclusions issues de cette enquête. Le taux pondéré de la prévalence des cigarettes de contrebande enregistré en 2018 a été de 3,73% contre 5,64% en 2017 et 7,46% en 2016 et 12,48% en 2015.

Cette tendance baissière depuis 2015 des taux de la prévalence des cigarettes de contrebande est due aux efforts inlassables des agents des douanes dans la lutte contre les manœuvres des réseaux de la contrebande de cigarettes, mais aussi aux efforts déployés par les autres intervenants nationaux. Ceci est aussi légitimé par les volumes de saisie des cigarettes de contrebande réalisées qui ont atteint à fin juillet 2018 un volume de plus de 17 millions de cigarettes contre 11 millions pour toute l’année 2017.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :