Revue de presse internationale du 29 avril 2019

Revue de presse internationale du 29 avril 2019

AFP

Vainqueur des élections législatives en Espagne, le socialiste Pedro Sanchez était seul à même lundi de former une coalition de gouvernement après la décomposition de la droite mais a-t’il décidé de prendre son temps, au moins un mois. "Nous devons attendre et voir ce qui arrivera dans les municipalités (...), dans beaucoup de régions autonomes et bien sûr au Parlement européen", a déclaré lundi la présidente du Parti socialiste Cristina Narbona dans une interview à la radio nationale. "Rien ne presse... nous sommes toujours en campagne", a-t-elle ajouté.

Le bilan du passage la semaine dernière du cyclone Kenneth sur l'extrême-nord du Mozambique s'est alourdi à 38 morts, 39 blessés et près de 35.000 habitations détruites ou endommagées, ont annoncé lundi les autorités mozambicaines. Le précédent bilan publié par l'Institut mozambicain de gestion des situations d'urgence (INGC) faisait état de cinq morts dans la province du Cabo Delgado, à la frontière avec la Tanzanie.

Reuters

Les négociateurs américains se rendent en Chine mardi pour tenter de trouver des solutions pour mettre fin à la guerre commerciale entre les deux pays, y compris la forme d'un mécanisme d'application, dont le succès ou l'échec pourrait fixer la trajectoire des relations pendant plusieurs années à venir. Le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, se rendront à Beijing pour des entretiens commençant le 30 avril, suivis d'une visite du vice-Premier ministre chinois Liu He à Washington pour des discussions supplémentaires commençant le 8 mai.

Wall Street a ouvert la première séance de la semaine sur une note hésitante, à la suite d’une statistique d’inflation et de dépenses de consommation qui n’exerce que peu d’influence sur les cours, tandis que la “saison” des résultats bat son plein. L’indice Dow Jones gagne 16,07points, soit 0,06%, à 26.559,4 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,11% à 2.943,20 points.

Le Monde

Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. C’est en substance la mise en garde adressée par plus d’un millier d’experts du patrimoine au président de la République concernant la restauration de la cathédrale Notre-Dame. « N’effaçons pas la complexité de la pensée qui doit entourer ce chantier derrière un affichage d’efficacité », s’alarment-ils dans une tribune publiée dimanche 28 avril sur le site du Figaro.

Plusieurs personnes soupçonnées de préparer un attentat contre les forces de l’ordre ont été arrêtées vendredi 26 avril, a annoncé lundi 29 avril le parquet de Paris, confirmant une information de BFM-TV. Les interpellations ont eu lieu dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris le 1er février pour association de malfaiteurs terroriste criminelle. « L’enquête, confiée à la DGSI, met en cause des individus soupçonnés de préparer un passage à l’acte violent, à brève échéance, susceptible de viser les forces de sécurité », précise le parquet.

Le Figaro

Une première attaque d'une église au Burkina, pays pauvre en proie à des attaques djihadistes récurrentes, a fait cinq morts dimanche à Silgadji, à 60 km de Djibo, chef-lieu de la province du Soum, dans le nord du Burkina Faso, a appris l'AFP de sources sécuritaires et locales. «Des individus armés non identifiés ont attaqué l'église protestante de Silgadji tuant quatre fidèles et le pasteur principal. Au moins deux autres personnes sont portées disparues», a indiqué à l'AFP une source sécuritaire. Si des prélats chrétiens et musulmans ont déjà été visés par des attaques djihadistes, il s'agit de la première attaque d'une église depuis 2015, date des premières attaques djihadistes.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a autorisé ce lundi la France à expulser vers son pays un Algérien, condamné pour participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un acte terroriste, malgré le fait qu'il craignait d’y être soumis à des actes de torture. «C'est la première fois que la Cour» rend un arrêt autorisant «l'expulsion d'une personne condamnée pour terrorisme vers l'Algérie», selon une source interne à la CEDH.

France24

Un détenu a été retrouvé pendu dans la prison de Silivri, près d'Istanbul, a annoncé le procureur d'Istanbul lundi 29 avril. L'homme, dont le suicide a été découvert dimanche matin, était écroué pour des soupçons d'espionnage au profit des Émirats arabes unis, a-t-il précisé. Arrêté à Istanbul avec une autre personne il y a 10 jours, le détenu était soupçonné par les enquêteurs turcs d'"espionnage politique et militaire" et d'"espionnage international". L'enquête portait sur d'éventuels liens entre les deux suspects et le meurtre en octobre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi à Istanbul.

Les électeurs béninois ont boudé le scrutin législatif, dimanche, en raison de l'absence des partis d'opposition qui ont été empêchés de participer aux législatives après la révision de la loi électorale voulue par le président Patrice Talon.

BBC

Bambang Brodjonegoro a déclaré que le président Joko Widodo avait choisi de déplacer la capitale dans "une décision importante". Le nouvel emplacement n'est pas encore connu. Cependant, les médias officiels rapportent que l'un des endroits qui serait choisi est Palangkaraya, sur l'île de Bornéo. Jakarta, qui abrite plus de 10 millions d'habitants, est en train de sombrer à l'un des taux les plus rapides au monde. Cette annonce intervient après que M. Widodo eut déclaré sa victoire aux élections générales du pays plus tôt ce mois-ci, bien que les résultats officiels ne soient annoncés que le 22 mai.

Le Sri Lanka a interdit la couverture faciale en public, à la suite d'une série d'attentats-suicides qui ont fait au moins 250 morts et des centaines de blessés le dimanche de Pâques. Le président Maithripala Sirisena a déclaré qu'il utilisait une loi d'urgence pour imposer la restriction à compter de lundi. Tout vêtement qui "empêche l'identification" sera interdit pour des raisons de sécurité, a annoncé son bureau. Les dirigeants musulmans ont critiqué le mouvement. Le niqab et la burka - portés par les femmes musulmanes - n'étaient pas nommés spécifiquement. La mesure est perçue comme visant ces vêtements, cependant. Le Sri Lanka reste en alerte huit jours après les attaques islamistes qui ont frappé des églises et des hôtels.

The Guardian

Les députés travaillistes à l'origine de la campagne parlementaire en faveur d'un référendum de confirmation sur le Brexit ont écrit à l'instance dirigeante de leur parti pour l'inviter à utiliser les élections européennes pour faire campagne pour un nouveau scrutin, qu'un accord ait été conclu ou non avec le gouvernement. Peter Kyle et Phil Wilson ont appelé à une réunion du comité exécutif national du parti mardi pour examiner un projet de manifeste pour le vote du 23 mai. Présenté par le chef de la politique du parti travailliste, Andrew Fisher, le manifeste devrait s’en tenir à la politique de la conférence d’appuyer un référendum mais seulement pour empêcher une version conservatrice d’un accord sur le Brexit.

Des responsables de l'armée américaine ont déclaré que le commandant de la force opérationnelle qui gère la prison de la base navale américaine de Guantánamo Bay, à Cuba, avait été congédié pour "perte de confiance en sa capacité à commander". La marine américaine John Ring a été relevée de ses fonctions samedi. Un communiqué du US Southern Command a déclaré que le changement de direction "n'interrompra pas les soins et la garde juridiques, sûrs et humains fournis à la population carcérale" à Guantánamo.

The Wall Street Journal

Marriott International Inc. démarre une nouvelle entreprise de location de maisons dans le but de faire face à Airbnb Inc. et à d'autres sociétés de partage de logements appartenant à l'un des segments les plus en vogue de l'industrie de l'hébergement. La société basée à Bethesda, dans le Maryland, pourrait dévoiler les détails de la première phase du plan dès le mois prochain, selon des personnes proches du dossier.

La volatilité s'accentue sur les marchés pétroliers après une forte reprise en 2019, entraînant un repli des gestionnaires de portefeuille sur des investissements moins risqués dans un secteur que beaucoup d'investisseurs considèrent encore comme très populaire. Le brut américain a dégringolé de près de 3% vendredi, sa plus forte baisse d'un jour de l'année, après avoir atteint son plus haut niveau de la semaine depuis près de six mois. La diapositive fait suite aux commentaires du président Trump, qui a déclaré qu'il avait encouragé l'Organisation des pays exportateurs de pétrole à accroître l'offre et à maintenir les prix bas.

 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :