Sénégal : La Caravane médicale de l’AMLS, une “excellente réussite”

La caravane médicale

La caravane médicale, organisée trois jours durant (27-29 avril) dans la localité de Diofior, dans le sud du Sénégal, à l’initiative de l’Association des Marocains lauréats du Sénégal (AMLS) a été une “excellente réussite“, a assuré le porte-parole de l’Association, Dr Mounir El Akkari.

Nous sommes très satisfaits de cette action. Le bilan a dépassé largement nos attentes. Toute la population a été consultée et traitée et le stock des médicaments a été largement suffisant“, a déclaré Dr El Akkari à la MAP, lundi au terme de cette caravane médicale.

Samedi, nous nous sommes rendus à la maison des enfants d’Awa, située à Diofior, où nous avons procédé à des consultations en chirurgie dentaire au profit de 32 enfants, en plus de consultations pédiatriques pour environ 80 enfants”, a-t-il expliqué, notant que des séances de sensibilisation concernant, notamment, la contraception, les maladies respiratoires, l’hypertension artérielle, le diabète et l’hygiène bucco-dentaire ont été animées sur place, alors que des dons ont été remis à cette association.

Dimanche, nous avons effectué plus de 2500 consultations et traitements, toutes spécialités confondues“, s’est-il félicité, indiquant que l’unité biologie de la caravane a été d’un “grand apport” pour les différents médecins spécialistes de la caravane, car elle permettait d’effectuer les analyses médicales sur place.

L’unité mobile de la ligue sénégalaise contre le cancer a également pris part à cette initiative et nous avons fait le dépistage sur plus de 170 femmes“, a affirmé Dr El Akkari, ajoutant que “cette caravane a permis de détecter deux cas suspects, un cancer du col de l’utérus et un autre du sein et les deux cas ont orientés vers Dakar pour prise en charge“.


Suspecter un cancer chez une personne et la sauver avant que cela ne soit trop tard ne vaut aucun prix“, s’est-il réjoui.

Les populations de ces localités n’ont pas les moyens pour se rendre chez des dermatologues ou des spécialistes, et c’est là le but de cette caravane médicale, qui se déplace chez les patients“, a-t-il fait valoir.

→ Lire aussi : El Malki souligne le caractère “exceptionnel” des relations entre le Maroc et le Sénégal

Pour ce qui est des médicament restant, on en a offert une grande partie au centre de santé de Diofior, alors que le reste a été remis à un dispensaire à Ndangane (160 km au sud de Dakar), dont la population a bénéficié également des services de cette caravane“, a-t-il ajouté.


Nous allons regagner le Maroc le coeur rempli de joie et de fierté après avoir représenté dignement notre pays. Cette caravane est un geste de reconnaissance envers le Sénégal, pour le savoir qu’il nous a inculqué“, a-t-il conclu.

La caravane médicale initiée par l’AMLS fait suite à trois caravanes médicales organisées dans les régions reculées du Maroc, à savoir Asguine (2015), Ain Louh (2016) et Aghbalou (2017).

Au programme des activités de la caravane médicale figuraient des consultations en gynécologie, pédiatrie, dermatologie, ORL, traumatologie, cardiologie, diabétologie, gastro-entérologie, ophtalmologie, urologie et cancérologie, ainsi que des dépistages du diabète, hypertension artérielle et du cancer, en particulier le cancer du col de l’utérus et du sein.

Des radiographies et analyses médicales, la dispensation des traitements, des soins dentaires, la sensibilisation autour de l’hygiène bucco-dentaire et distribution de kit pour enfants, ainsi que la prophylaxie du paludisme et la distribution de moustiquaires, ont également été assurés par les équipes de la caravane.


L’association des Marocains lauréats du Sénégal, dont le siège est sis à Rabat, a été créée en 2010. Son objectif est la promotion de la santé au Maroc et au Sénégal et le développement des échanges scientifiques et culturels entre les deux pays frères.

Elle se compose de Marocains lauréats des universités et grandes écoles sénégalaises, principalement de médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes.