Tétouan: Ouverture d’une enquête judiciaire à l’encontre d’un ressortissant algérien impliqué dans une affaire d’homicide volontaire suivi de vol

Kénitra: arrestation de deux individus en possession de plus de 3.600 comprimés psychotropes

Le service préfectoral de la police judiciaire de Tétouan a ouvert jeudi une enquête judiciaire, sous la supervision du parquet compétent, à l’encontre d’un ressortissant algérien en situation illégale au Maroc pour son implication présumée dans une affaire d’homicide volontaire suivi de vol qualifié.

Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que la Gendarmerie Royale à Oujda avait transféré le mis en cause, âgé de 23 ans, aux services de la sûreté nationale après son arrestation par les éléments des Forces Armées Royales (FAR) lorsqu’il essayait de franchir illégalement les frontières Est du Royaume vers l’Algérie, avant qu’il ne s’avère que le suspect faisait l’objet d’un avis de recherche national pour son implication dans une affaire d’homicide volontaire suivi de vol qualifié.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le prévenu est soupçonné d’être impliqué dans un homicide perpétré à Tétouan le 31 octobre dernier à l’encontre de la propriétaire de la chambre qu’il louait. La victime, une dame âgée de 78 ans, a été retrouvée morte asphyxiée au moyen d’une écharpe et présentant les traces de blessures profondes, poursuit la même source.

Au moment de son arrestation, le suspect portait sur lui des bijoux qui pourraient appartenir à la victime, relève le communiqué, ajoutant que le mis en cause a été placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée, sous la supervision du parquet général, en vue de déterminer les tenants et les aboutissants de cette affaire.