SIAM : L’événement agricole de référence en Afrique

Par Khadija Skalli

La ville impériale de Meknès ac­cueille le Salon international de l’agriculture. Cette 14ème édition du SIAM a lieu du 16 au 21 avril sous le thème « L’agriculture, levier d’emploi et avenir du monde rural ». L’occasion pour les exposants de faire découvrir leurs produits au grand public et de fructifier leur business.

C’est parti pour le Salon inter­national de l’agriculture ! La 14ème édition du SIAM se tient du 16 au 21 avril à Meknès sous le thème « L’agriculture, levier d’emploi et avenir du monde rural ». Au total, 1500 exposants représentant 72 pays d’Afrique, d’Asie, d’Europe et d’Amérique participent à cette grand-messe de l’agriculture. Pour ces pro­fessionnels, en quête de nouveaux marchés, le SIAM représente l’opportunité de conclure des partenariats.

Cette manifestation se veut un espace de rencontres et d’échanges entre les profes­sionnels qui veulent faire des affaires. Elle permet aussi aux visiteurs de découvrir les nouveaux produits sur le marché. Ainsi, les visiteurs pourront apprécier notamment la diversité et la richesse des produits du ter­roir, les nouveaux produits agroalimentaires transformés ainsi que les dernières innova­tions en matière d’équipements. Les organi­sateurs prévoient une affluence de 1 million de visiteurs.

Le salon réserve à ses fidèles une belle exposition des bovins. L’occasion d’admi­rer au plus près les animaux qui font la ri­chesse et la fierté de nos terroirs.

Au menu également de ces six jours d’ex­position, des conférences et des rencontres BtoB. Cette année, cette grande foire agri­cole met la Suisse à l’honneur.


Fromage, chocolat…le savoir-faire ancestral suisse

Un pavillon suisse est installé au salon international de l’agriculture. L’occasion pour les entreprises helvétiques de présenter leur savoir-faire dans les filières classiques de l’agriculture. Les visiteurs ont ainsi l’op­portunité de découvrir la créativité des fro­magers suisses.

La Suisse est très connue pour ses pro­duits agricoles transformés comme le cho­colat, symbole de fierté de la Suisse, sera très présent au Salon pour raviver les sens. Et le café ? Certes, la Suisse ne produit pas de café, faute de conditions météoro­logiques adaptées. Cependant, le pays est devenu un acteur incontournable du négoce du café. Tenez-vous bien ! La Suisse est le 4ème exportateur de café dans le monde et le premier en Europe. L’industrie du café génère plus de 1% du PIB suisse.

La Suisse est aussi le pays de la techno­logie et de la digitalisation. Des entreprises feront le voyage pour assister au SIAM. Celles qui investissent au Maroc sont également présentes au salon pour mettre en avant leurs produits. Le stand helvétique vaut le détour !

A noter que la Suisse est le 7e investis­seur étranger au Maroc. Les deux pays ont des projets en commun dans le do­maine agricole. Parmi ces programmes de coopération figure le « Projet d’accès aux marchés pour les produits agroali­mentaires et du terroir (PAMPAT) ». Celui-ci vise à améliorer la performance, l’accès au marché et les conditions so­cio-économiques de deux chaînes de valeur au Maroc, à savoir l’huile d’Ar­gan et le cactus/figue de barbarie d’Aït Bâamrane. Le SIAM permettra aux deux pays de booster la coopération dans le domaine agricole.


Le SIAM, une histoire à succès

Au fil des ans, le SIAM s’est imposé comme la plus grande manifestation agri­cole en Afrique. Lancé en 2006, le salon connaît au fil des éditions une forte partici­pation des exposants. Ce qui illustre du suc­cès de cette grande manifestation agricole. Chiffres à l’appui ! En 2008, ils étaient 620 exposants. En 2014, ce chiffre a doublé.

Le succès de ce salon de dimension conti­nentale ne se dément pas. L’année 2018 a connu un record sans précédent : 1711 ex­posants dont 393 professionnels internatio­naux. L’événement a également enregistré un record de fréquentation avec 1 025 000 visiteurs. Ceux-ci affluent sur les différents pôles de cette grande foire. Le pôle élevage demeure bien sûr la star du salon. Le pôle Produits du terroir suscite également un in­térêt grandissant des visiteurs qui y affluent en masse.

En somme, le SIAM est devenu au­jourd’hui une vitrine exemplaire de l’agri­culture. C’est une opportunité pour les pro­fessionnels du secteur d’exposer et de faire découvrir leurs produits. Il demeure ainsi le rendez-vous incontournable pour se déve­lopper à l’export. Cette année, les organisa­teurs tablent sur une nouvelle réussite de cet événement.

Le SIAM en chiffres

Déployé sur une superficie globale de 180.000 m² dont 100.000 m² couverts, le SIAM, se décline autour de 10 pôles (Produits de terroir,Elevage, Machinisme, Agrofourniture, Nature et Vie, International …).
Pour cette 14ème édition, les organisateurs ont concocté un programme captivant. Au cours des 6 jours d’exposition, le SIAM 2019 proposera un programme riche en termes de divertissement et d’animation. Dans une ambiance conviviale, les visiteurs auront droit à de nombreuses animations culturelles. Seront également organisés des concours des différentes
races au pôle élevage et un spectacle équestre.
Par ailleurs, le salon organisera 35 conférences et assurera plus de 300 mises en relation de haut niveau.
Les trois premiers jours du salon sont réservés aux professionnels.Ces journées professionnelles se tiendront les 16, 17 et 18 avril. Le SIAM ouvre ses portes au grand public du 19 au 21 avril.

 

L’agriculture, principal pourvoyeur d’emploi

L’agriculture est un secteur clé de l’économie nationale. Ce secteur génère 14% du produit intérieur brut (PIB).

Au niveau national, l’agriculture demeure le principal pourvoyeur d’emplois. Chiffres à l’appui ! Ce secteur stratégique emploie 40% de la population active et plus de 80% en zone rurale.

Ce qui représente plus de 4 millions d’emplois. L’agriculture est ainsi le premier pourvoyeur d’emploi au Maroc.
Le Royaume dispose de 9,5 M d’hectares de surface agricole utile (SAU), soit 13% de la surface u pays, partagés entre les petites exploitations de moins de 5 hectares, les grandes ou les très grandes exploitations.