Soudan : l’opposition suspend son mouvement de désobéissance civile

Soudan

L’Alliance pour la liberté et le changement (ALC), organisation de l’opposition au Soudan, a annoncé la suspension de son mouvement de désobéissance civile, qui a réussi “un succès flattant“, estime-t-elle.

Les trois jours de désobéissance civile ont connu un succès flattant“, a déclaré l’Alliance dans un communiqué, réaffirmant son adhésion au dialogue jusqu’au transfert du pouvoir aux civils. “Ce consensus civil sans précédent est un message clair au Conseil militaire concernant la force du peuple“, a-t-elle insisté.

Le 3 juin, les forces de l’ordre ont pris d’assaut un sit-in des contestataires dans le centre de Khartoum et l’ont dispersé par la force, des violences qui avaient fait des dizaines de morts.

Après la dispersion violente de ce sit-in, un rassemblement de professionnels a appelé à une désobéissance civile dans tous les lieux de travail et espaces publics et privés, à la fermeture des routes principales et ponts et à la paralysie totale de la vie publique.

Les chefs de la contestation au Soudan réclament au Conseil militaire de transition, qui a succédé au président déchu Omar El Béchir, de transférer le pouvoir aux civils.