A LA UNEMonde

Statut d’Al-Qods occupée: la décision des États-Unis “compromet les possibilités de paix et de stabilité dans la région”

La décision des États-Unis de transférer leur ambassade à Al-Qods occupée “compromet les possibilités de paix et de stabilité dans la région“, a indiqué, vendredi, le ministère colombien des Relations extérieures.

Ce genre de mesures compromettent les possibilités de paix et de stabilité dans la région et mettent fin à 70 ans de consensus international sur le statut de Jérusalem“, a réagit le ministère colombien dans un communiqué, suite à la décision du président américain Donald Trump de transférer l’ambassade américaine à Al Qods occupée.

Dans ce communiqué, le ministère colombien a également souligné l'”importance de maintenir ouvertes les voies du dialogue et de la négociation pour une solution durable au conflit entre la Palestine et Israël“. Depuis mercredi, la décision du président américain Donald Trump de reconnaître “officiellement Jérusalem comme capitale d’Israël” a suscité une vague de condamnations au sein de la communauté internationale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page