A LA UNEMonde

Tchad : nomination d’un Parlement de transition

Le président du Conseil militaire de transition (CMT) au Tchad, Mahamat Idriss Deby, a désigné vendredi 93 députés du Conseil national (parlement) de transition.

Les 93 membres du Conseil national de transition (CNT) ont été dévoilés par décret, à l’issue de plusieurs semaines d’intenses travaux du comité ad hoc de sélection des candidatures au CNT présidé par le général de division Djimadoum Tiraïna, selon les médias locaux.

« Le comité a préalablement analysé les propositions des forces vives de la Nation : Un large travail de concertations a été initié, permettant de recueillir les propositions motivées de toutes les parties prenantes. Chacune d’elles a pu proposer des critères de représentativité qui ont été rassemblés et étudiés par le comité ad hoc », rapporte le média tchadien +alwihdainfo+.

Mahamat Idriss Déby avait promis il y a cinq mois la nomination d’un Conseil national (parlement) de transition, rappelle-t-on.

Après le décès de son père le président Idriss Déby Itno en avril dernier, le général de corps d’armée Mahamat Idriss Déby, président du CMT, occupe les fonctions de Président de la République d’après la Charte de transition qui a abrogé la précédente Constitution.

Mahamat Idriss Déby est également le chef suprême des Armées. Il avait nommé par décret 14 autres généraux au sein du CMT, organe chargé d’organiser la transition pendant une période de 18 mois avant le scrutin présidentiel.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page