Trump nomme Patrick Shanahan ministre de la Défense

Patrick Shanahan

Le président américain Donald Trump a annoncé jeudi qu’il compte nommer Patrick Shanahan au poste de ministre de la Défense.

Shanahan, un ancien dirigeant de Boeing, dirige le Pentagone en tant que ministre par intérim depuis le 1er janvier, en remplacement de Jim Mattis, démissionnaire.

Le ministre par intérim, Shanahan, a prouvé au cours des derniers mois qu’il était largement qualifié pour diriger le département de la Défense, et il continuera de faire un excellent travail“, a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, dans un communiqué.

Quelques instants plus tard, Shanahan a publié une déclaration dans laquelle il affirmait être honoré par cette annonce, ajoutant qu’en cas de confirmation, “je poursuivrai la mise en œuvre agressive de notre stratégie de défense nationale. Je resterai attaché à la modernisation de la force afin que nos remarquables soldats, marins, aviateurs et Marines aient tout ce dont ils ont besoin pour garder notre armée infaillible et notre pays en sécurité“.

Jim Mattis avait démissionné fin décembre 2018 au lendemain de l’annonce du retrait militaire américain de Syrie, auquel il était opposé.


Dans sa lettre de démission, l’ancien général des Marines évoquait des divergences avec le locataire de la Maison Blanche.

Parce que vous avez le droit d’avoir un ministre de la Défense dont les vues sont mieux alignées sur les vôtres (…) je pense que me retirer est la bonne chose à faire“, a-t-il notamment écrit.

Shanahan, 56 ans, a une longue expérience dans l’industrie de la défense mais peu au gouvernement. En plus de trois mois, en tant que secrétaire par intérim, il a mis l’accent sur la mise en œuvre de la stratégie de défense nationale élaborée sous le mandat de Mattis et insiste sur le fait que les ressources et la tactique nécessaires pour mener des petites guerres contre des groupes extrémistes doivent être remplacées par ce que Shanahan appelle, la concurrence des “grandes puissances” avec la Chine et la Russie.

C’est la troisième fois dans l’histoire que le Pentagone a été dirigé par un ministre par intérim. Le dernier était William Taft, qui a servi pendant deux mois en 1989 sous George H.W. Bush.