Trump oppose son véto à une résolution destinée à limiter ses pouvoirs de guerre

Iran

Le président américain Donald Trump a opposé son veto à une résolution du Sénat qui l’aurait obligé à demander l’autorisation du Congrès avant de prendre des mesures militaires contre l’Iran.

Dans un communiqué publié par la Maison Blanche, le président Trump a décrit la mesure comme non seulement une atteinte à ses pouvoirs présidentiels mais également une attaque politique personnelle.

“Il s’agit d’une résolution très insultante, présentée par les démocrates dans le cadre d’une stratégie pour remporter une élection le 3 novembre en divisant le Parti républicain”, a écrit le président américain. “Les quelques républicains qui ont voté pour cela ont joué entre leurs mains.”

M. Trump avait depuis longtemps menacé d’un veto contre cette résolution, le Congrès ne disposant pas de suffisamment de voix pour le contourner.

Mais le passage de la résolution, que le sénateur démocrate Tim Kaine de Virginie a présenté à la suite de la décision du président d’ordonner une frappe qui a tué le commandant iranien Qasem Soleimani en janvier, a représenté une réprimande du président et a souligné le soutien du Congrès aux efforts de contrôle des pouvoirs de guerre de l’exécutif.


Dans une déclaration après le veto de M. Trump, M. Kaine a noté que le président s’était engagé à mettre fin aux “guerres sans fin” et a noté “qu’au lieu de donner suite à sa parole, le président Trump a opposé son veto à une législation qui aiderait à éviter une guerre inutile au Moyen-Orient.”

“A moins qu’il n’y ait un consensus soigneusement atteint au Congrès selon lequel la guerre est nécessaire, nous ne devrions pas envoyer nos troupes vers le danger”, a ajouté M. Kaine.