A LA UNEEconomie

Tunisie: Des exportations de l’huile d’olive de plus de 420 millions d’euros à fin juillet

Les recettes des exportations de l’huile d’olive en Tunisie ont atteint 1,37 milliard de dinars (environ 420 millions d’euros) durant les sept premiers mois de 2021, selon le ministère tunisien de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche.

A fin juillet dernier, les exportations tunisiennes d’huile d’olive ont atteint en valeur 1,37 milliard de dinars (1 euro = 3,27 dinars) et près de 166 mille tonnes en volume, contre 1,50 milliard de dinars durant la même période de l’année dernière, a précisé la même source dans un communiqué.

La même source a ajouté que la moyenne des prix de vente à l’export d’un kilogramme d’huile d’olive s’élève à 8,3 dinars le kilo alors qu’il a dépassé 9 dinars le kilo au cours des trois derniers mois.

D’après la même source, la Tunisie a exporté à fin juillet 2021, dans le cadre de son quota avec l’Union Européenne de 56 mille tonnes, près de 31.000 tonnes d’une valeur globale de 297 millions de dinars à un prix oscillant autour de 9,3 dinars le kilo.

→ Lire aussi : Tunisie: Lancement d’un projet d’économie circulaire pour une construction durable en Méditerranée

Les quantités déjà exportées ont atteint 4.400 tonnes de l’huile d’olive biologique à un prix moyen de 12 dinars le kilo et de l’huile d’olive en vrac aux alentours de 26.781 tonnes d’une valeur de 74 millions de dinars.

Les mêmes données du ministère révèlent que le marché italien détient le premier rang avec une part de 86% suivi du marché espagnol avec une part de 16%, puis le marché français avec 12 % et enfin le marché portugais avec une moyenne de 3%.

La production de l’huile d’olive tunisienne a connu une baisse drastique au cours de la saison 2020-2021, atteignant seulement 140.000 tonnes contre une récolte record de 440 mille tonnes réalisée la saison antérieure de 2019-2020.

En Tunisie, les oliveraies accaparent une superficie de 1,9 million d’hectares, ce qui représente plus d’un tiers des terres agricoles. Une quantité de 20% seulement de la production est orientée vers le marché local, alors que le reste est destiné à l’exportation, vers 50 destinations internationales, dont le plus grand marché est celui de l’Union Européenne, qui accapare, à lui seul, 70% des exportations tunisiennes.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page