Une région québecoise se tourne vers les travailleurs marocains dans divers secteurs

Une région québecoise se tourne vers les travailleurs marocains dans divers secteurs

La région canadienne de l'Abitibi-Témiscamingue, dans l'ouest du Québec, s'intéresse à la main d'œuvre marocaine dans divers secteurs économiques, a affirmé la mairesse suppléante de la ville de Rouyn-Noranda, Sylvie Turgeon.

Lors d'un entretien avec Habiba Zemmouri, Consule générale du Maroc à Montréal, Mme Turgeon a souligné qu'il s'agit de répondre aux besoins du marché local du travail dans les domaines de l'agriculture, de la santé, des mines, de la restauration et des services publics.

Elle s’est aussi réjouie de la contribution de la diaspora marocaine au développement de l’économie de ce pôle majeur de la recherche minière et de l’enseignement au Québec.

De son côté, Mme Zemmouri a mis en évidence la qualité des relations d’amitié et de coopération entre le Maroc et le Québec, notamment après l’ouverture de Bureau du Québec en août 2018 à Rabat.

Cette présence permanente au Maroc permettra d'appuyer les entreprises et les établissements québécois désireux de développer ou de renforcer leurs activités dans le Royaume, ainsi que les entreprises et les établissements marocains qui souhaitent explorer les potentialités du Québec, dans une logique de partenariat mutuellement avantageux.

→ Lire aussi : Immigration: La Cour supérieure du Québec ordonne le traitement des 18.000 dossiers suspendus

La diplomate marocaine a, en outre, mis en relief les changements constants en cours dans le Royaume sous le leadership visionnaire de Sa Majesté le Roi Mohammed VI sur les plans politique, économique et social. Elle a particulièrement évoqué les acquis en termes de parité homme-femme, du Code de la famille et du Code de la nationalité pour favoriser l'émergence d’une société moderne, démocratique et solidaire ancrant de manière irréversible le Royaume dans la démocratie et l’État de droit.

Samedi dernier, la représentation diplomatique du Maroc a organisé un consulat mobile à Rouyn Noranda, au Québec, le deuxième d'une série d'actions similaires programmées cette année.

Supervisée par le Consulat général et encadrée par une association communautaire locale, cette opération fondée sur une démarche de proximité et d’ouverture sur les Marocains résidant au Canada en conformité avec les Hautes directives royales en la matière, a connu une grande affluence de la communauté marocaine.

Le Consulat général, dont le champ d’action couvre 10 provinces et trois territoires canadiens, ambitionne en effet de rapprocher l’administration consulaire des membres de la communauté marocaine au Québec et le reste du Canada et de les accompagner dans l’accomplissement des démarches administratives nécessaires à l’approche des vacances d’été et du mois sacré de Ramadan.

Rouyn Noranda est l'un des principaux centres urbains situés au nord de Montréal. Avec une population estimée à près de 45.000 personnes, la ville se positionne comme une véritable plaque tournante grâce à un potentiel indéniable dans les secteurs hydroélectrique, minier et touristique.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :