A LA UNECoronavirus

Vaccin anti-covid: les 35.000 cas notifiés présentent des effets secondaires extrêmement légers

Sur les 35.000 cas ayant signalé des effets indésirables de la vaccination anti-covid au Centre AntiPoison et de Pharmacovigilance du Maroc (CAPM), 99.5 pc présentent des complications extrêmement légères, selon la directrice du Centre, Rachida Soulaymani Bencheikh.

Ces effets secondaires légers qui disparaissent naturellement au bout d’un ou deux jours, sont les mêmes qui apparaissent après la prise de n’importe quel médicament ou encore l’administration de tout autre vaccin, tels la fièvre ou la fatigue, a expliqué Mme Bencheikh en marge d’une rencontre interactive via la page Facebook officielle du ministère de la Santé et de la Protection Sociale.

→Lire aussi : Obligation du Pass vaccinal : Quand la police gère les manifestations et pointe des opérations de déstabilisation extérieures ?

Dans le détail, 80% des cas signalés proviennent des citoyens alors que 20% ont été notifiés par des professionnels de la santé, a-t-elle ajouté, précisant que les cas considérés par l’Organisation mondiale de la santé comme sévères, ne représentent que 0.5%.

Le CAPM reçoit les déclarations relatives aux effets indésirables présumés de la vaccination contre la Covid-19 via une ligne téléphonique 24/24, sur internet ou encore moyennant un écrit adressé au centre, a-t-elle souligné.

Concernant le diagnostic et le traitement des cas graves, le ministère de la Santé, à travers les hôpitaux universitaires, régionaux et provinciaux, en assure la prise en charge lorsque le patient ne bénéficie ni d’une assurance ni de la carte lui permettant de profiter du système d’assistance médicale « RAMED », a-t-elle conclu.

Avec Map

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page