Vietnam : fermeture d’une usine de Samsung après la découverte d’un cas de coronavirus

Samsung

Les autorités de la province de Bac Ninh (nord) ont isolé une usine Samsung Electronics Vietnam et mis en quarantaine plusieurs employés après qu’un membre du personnel a été testé positif au coronavirus (Covid-19).

Quelque 106 personnes travaillant dans l’usine de Samsung étaient entrées en contact étroit avec le “patient 262”, un habitant du village de Ha Loi à Hanoï, qui a été confirmé infecté par le nouveau coronavirus lundi matin, ont indiqué les autorités locales de la province du nord.

Sur les 106 employés, 42 ont été envoyés dans une installation de quarantaine centralisée tandis que les autres font l’objet d’un suivi à leur domicile.

L’employé testé positif au Covid-19, qui travaille dans le département de contrôle de la qualité de l’usine qui produit des écrans de télévision, a voyagé chaque jour dans différents bus de l’entreprise, laissant supposer que le nombre de personnes ayant été en contact avec lui pourrait être plus important, selon la même source.

L’homme de 26 ans n’a pas développé de signes de la maladie de Covid-19 à l’usine. Il a été mis en quarantaine le 6 avril.


Samsung a confirmé le cas, mais a déclaré que les lignes de production de Samsung Display au Vietnam n’avaient pas été affectées.

Samsung, le plus grand fabricant mondial de smartphones, est la plus grande entreprise à capitaux étrangers au Vietnam, employant environ 160.000 personnes.

Samsung Electronics représente un quart des exportations du Vietnam, qui a signalé jusqu’à lundi soir 265 cas de Covid-19 et aucun décès.