ban600

Agriculture: Une évolution favorable suite à une amélioration continue des conditions de la campagne

Agriculture: Une évolution favorable suite à une amélioration continue des conditions de la campagne

Le secteur agricole connait une évolution favorable suite à l'amélioration continue des conditions de la campagne agricole, indique le ministère de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

Les précipitations à caractère généralisé de ces dernières semaines ont permis de résorber le déficit pluviométrique enregistré depuis le lancement de la campagne, affichant ainsi un excédent de 4% par rapport à une année normale, se félicite le ministère dans un communiqué, à l'issue de la réunion, mardi à Rabat, de M. Aziz Akhannouch avec les responsables centraux et régionaux du département de l'agriculture pour faire le point sur le déroulement de la campagne agricole.

Au 12 mars 2018, le cumul pluviométrique moyen national a atteint 281,2 mm, souligne la même source qui rappelle qu'au démarrage de la période des semis, le déficit pluviométrique était de 61 %.

La réserve des barrages à usage agricole s’est également nettement améliorée par rapport au démarrage de la campagne, se situant à 7,34 milliards de m3, soit un taux de remplissage de 55%, relève le ministère, notant qu’au démarrage de la campagne, la réserve des barrages s’établissait à 4,5 milliards m3.

>>Lire aussi : Salon international de l’Agriculture de Paris: la participation marocaine vise à renforcer l’image de marque des produits du terroir

La situation des barrages pourrait continuer de s’améliorer suite à la fonte attendue des neiges qui contribuera également à la reconstitution des nappes phréatiques, estime-t-il.

Le ministère assure en outre que les températures favorables et les bonnes conditions pluviométriques depuis début décembre 2017 à mars 2018 ont permis une évolution positive du couvert végétal au niveau des parcours. De même, l’offre fourragère a permis une baisse des prix des aliments et des prix rémunérateurs pour les éleveurs, indique le communiqué.

Quant aux cultures d’automne, la majorité des superficies semées en céréales se trouve dans un bon état végétatif, fait savoir la même source qui note que les cultures de printemps sont en cours d’installation avec actuellement 111.800 Ha plantées.

Après avoir précisé que les principales cultures d’automnes installées ou en cours d’installation sont le pois chiche, le maïs grain, le haricot et les cultures oléagineuses, le ministère a invité les agriculteurs à profiter des bonnes conditions afin de continuer la mobilisation pour la mise en place de ces cultures.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire