ban600

Arrestation à Sebta d’un homme accusé d’être un recruteur présumé de Daesh

Arrestation à Sebta d’un homme accusé d’être un recruteur présumé de Daesh

Les services de sécurité espagnols ont arrêté, dans le préside occupé de Sebta, un homme accusé d’être une «pièce essentielle» de l’appareil de captation et d’endoctrinement de l’organisation terroriste Daesh, a indiqué mercredi le ministère espagnol de l’Intérieur.

Le mis en cause, de nationalité espagnole et âgé de 29 ans, a formé un réseau salafiste-jihadiste établi dans le quartier d’El Principe à Sebta et qui a été partiellement démantelé en novembre dernier avec l’arrestation de quatre de ses principaux membres, a précisé le ministère dans un communiqué.

Ce réseau captait des jeunes en situation vulnérable du quartier d’El Principe dans le but de les radicaliser progressivement, a souligné la même source, ajoutant que l’homme arrêté aujourd’hui reproduisait en grande quantité du matériel de propagande utilisé par Daesh, notamment des images d’attaques terroristes et des promesses de récompense des «martyrs» au paradis.

L’individu gérait également un profil sur les réseaux sociaux qui montre clairement son appartenance à Daesh et à travers lequel il apprenait aux jeunes comment visionner des vidéos jihadistes sans être détectés, poursuit le communiqué, notant qu’une grande partie de ces conseils de sécurité étaient fournis par l’épouse de cet homme, déjà arrêtée pour endoctrinement en faveur de cette organisation terroriste.

Par ailleurs, le mis en cause avait fait part, auprès de ses plus proches connaissances, de son intention de rejoindre une zone de conflit pour combattre avec les jihadistes, tout en essayant de dissimuler ses véritables motifs en faisant croire qu’il voulait partir vivre au Maroc ou en Belgique afin de ne pas soulever de soupçons, a ajouté la même source.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire