ban600

Bref séjour de l’Émir du Qatar à Ouagadougou

Bref séjour de l’Émir du Qatar à Ouagadougou

 L’Émir du Qatar, cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, a effectué jeudi après-midi une brève visite au Burkina Faso, dans le cadre d’un périple en Afrique de l’Ouest.

A son arrivée à l’aéroport international de Ouagadougou, cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani, a été accueilli par le président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, accompagné de certains membres de son gouvernement. Au cours de son séjour, (près trois heures), l’Émir du Qatar a signé avec les autorités burkinabè un accord de don de 14 millions de dollars (environ 7 milliards de F CFA).

Selon le ministre burkinabè de la Santé, Nicolas Méda, qui a livré cette information à la presse, ce montant est destiné à financer la réalisation d’un Centre de radiothérapie du cancer relevant de l’hôpital du district de Bogodogo, situé au sud-est de Ouagadougou.

"Les malades de cancer du Burkina Faso, qui étaient obligés de se rendre au Maroc, en Tunisie, au Ghana ou ailleurs pour se faire soigner, pourront être pris en charge sur place", s’est félicité M. Méda qui a estimé que la maladie monte en puissance dans la sous-région. De son côté, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur, Alpha Barry, a souligné qu’au cours de cette visite, l’Émir du Qatar a eu des entretiens avec son homologue burkinabè relatifs aux relations économiques, en particulier la coopération entre les secteurs privés des deux pays.

"Une mission burkinabè devrait se rendre bientôt à Doha pour faire une évaluation des possibilités d’investissement entre les deux pays et négocier les accords qui pourraient être signés entre les deux pays", a déclaré à la presse M. Barry.

Le Qatar s’est dit, par ailleurs, disposé à soutenir le Burkina Faso à relever les défis sécuritaires liés au terrorisme et au narcotrafic, selon le chef de la diplomatie burkinabè. Après l’étape du Sénégal, du Mali et du Burkina Faso, L’émir du Qatar se rendra en Guinée, en Côte d’Ivoire et au Ghana.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire