ban600

Conférence à Paris sur « les enjeux stratégiques représentés par le Maroc pour l’Europe et l’Afrique »

Conférence à Paris sur « les enjeux stratégiques représentés par le Maroc pour l’Europe et l’Afrique »

"Les enjeux stratégiques représentés par le Maroc pour l’Europe et l’Afrique" est le thème d’une conférence organisée, lundi soir à Paris, avec la participation de plusieurs étudiants et universitaires.

Animée par Charles Saint-Prot, Directeur général de l’Observatoire d’études géopolitiques (OEG), et l’économiste Michel Ruimy, professeur affilié à l’ESCP-Europe et à Sciences Po Paris et membre du conseil scientifique de l’OEG, cette conférence a été l’occasion de mettre en avant le rôle du Maroc en tant qu’acteur géopolitique phare pour l’Europe et l’Afrique, la pertinence du modèle économique du Royaume, ainsi que les perspectives qu’offre le partenariat entre le Royaume et la France dans plusieurs domaines.

S’exprimant à cette occasion, M. Saint-Prot a indiqué que le Maroc qui fait figure d’exception dans le sud de la méditerranée peut jouer un rôle primordial pour la stabilité de cette vaste région du monde. Il a aussi relevé que la France mesure l’importance de disposer de partenaires fiables devant les dangers sécuritaires qui menacent le Maghreb, le Sahel, le Proche-Orient et l’Europe, mettant en exergue la solidité du partenariat liant les deux pays dans tous les domaines. Pour sa part, le professeur Michel Ruimy a mis en exergue le développement du Maroc, un pays qui a fait de son ouverture sur l’extérieur un choix stratégique incontournable.

>>Lire aussi : Le Maroc participe à Abuja à la Conférence internationale sur le Lac Tchad

Pour cela, il s’appuie sur ses atouts au rang desquels figurent notamment son positionnement géographique, une stabilité politique et surtout une volonté de réformes, a-t-il relevé, précisant que son dynamisme économique s'appuie en particulier sur des infrastructures performantes (eau, électricité, routes...) au bénéfice de l'ensemble de la population, notamment dans les provinces du sud au Sahara marocain, une main d'œuvre qualifiée et un rôle de leader en matière d'innovations dans de nombreux domaines dont les énergies renouvelables.

Il a également affirmé que la politique économique du Royaume vise à saisir toutes les opportunités offertes par la mondialisation, à renforcer une vision africaine et à consolider ses liens avec l'Union européenne, en particulier avec la France. "De fait le Maroc est bien le pays clé, trait d’union entre le monde européen et le monde africain", a-t-il conclu. Cette rencontre a été par ailleurs marquée par la présentation du livre publié en quatre langues par l’OEG, "Mémento de la question du Sahara marocain" aux éditions du Cerf.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire