ban600
Voeux

Côte d’Ivoire : Des tirs entendus dans un camp militaire à Bouaké

Côte d’Ivoire : Des tirs entendus dans un camp militaire à Bouaké

Des coups de feu ont été entendus vendredi à l'aube dans l'enceinte de la 3è région militaire de Bouaké (Centre-Nord), a rapporté l'Agence ivoirienne de presse (AIP).

L'AIP, qui cite des sources sécuritaires locales, a précisé "qu'il ne s’agit pas d’une mutinerie mais d’une incompréhension entre des éléments du Centre de Commandement des décisions opérations (CCDO) et des militaires des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI)".

En effet, aux environs de 4H00 du matin, un élément du CCDO a été blessé par balle, suite à des tirs qu’aurait essuyés un véhicule de cette entité de la part d’individus armés de kalachnikov à bord d’une voiture noire, au quartier Dar-Es-Salam.

Ces éléments du CCDO, qui accusent les militaires, sont allés manifester leur mécontentement au 3e bataillon, provoquant des tirs sporadiques jusqu’au matin, ajoute l'AIP.

Des sources hospitalières indiquent que la vie du blessé est hors de danger après une intervention chirurgicale qui a permis d’extraire la balle de son dos, ajoute-t-on.

L’Etat-major général a dépêché un officier supérieur à Bouaké pour apaiser les esprits dans les deux camps.

Pour l’heure, le calme règne dans les casernes comme en ville, poursuit l'AIP, soulignant que les populations, à part les riverains du camp du 3e bataillon, semblent ne pas être informées et vaquent librement à leurs occupations habituelles.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire