ban600
Voeux

Une enveloppe budgétaire de 697 MDH injectée dans le Fonds de solidarité interrégionale

Une enveloppe budgétaire de 697 MDH injectée dans le Fonds de solidarité interrégionale

Le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani a annoncé, mardi à Rabat, la mobilisation d'une enveloppe budgétaire de 697 MDH qui sera injectée dans le Fonds de solidarité interrégionale, au titre de l’exercice 2018.

En réponse à une question centrale sur "les politiques publiques liées au traitement des disparités spatiales" à la Chambre des conseillers, dans le cadre de la séance mensuelle consacrée à la politique générale, M. El Othmani a indiqué que la seule solution pour réduire ces disparités réside dans la mise en œuvre de la régionalisation avancée, qui constitue un levier fondamental du développement spatial, à travers le renforcement du rôle des régions pour leur permettre de mettre en place leur propre modèle de développement, sur la base des potentialités dont elles disposent, ainsi que l’instauration des mécanismes de solidarité entre régions.

Le gouvernement est déterminé à parachever l’arsenal juridique régissant la régionalisation avancée, par le biais de l’adoption de l’ensemble des décrets d’application des lois portant organisation des collectivités territoriales, en les dotant d’un cadre adéquat à même de leur permettre d’accomplir pleinement leur mission au niveau du développement local, a ajouté M. El Othmani, faisant part de la volonté de l’exécutif d’apporter l’aide financière nécessaire aux Régions et de renforcer la dimension régionale dans les investissements publics.

Le chef du gouvernement a également réitéré la détermination du gouvernement à adapter les politiques publiques aux besoins réels des citoyens. Dans ce sens, il a assuré que le gouvernement poursuivra ses visites de terrain aux différentes régions du Royaume, en vue d’établir des contacts directs avec les élus et les représentants de la société civile et d’examiner les moyens de développer ces régions.

Le gouvernement compte également élaborer des contrats programmes avec les régions, en vue de contribuer à la réalisation de la justice spatiale et d'accorder davantage d’intérêt aux régions les moins développées de la part du gouvernement et des programmes d’investissement.

Concernant l’assistance financière accordée aux Régions, le chef du gouvernement a précisé que les critères de répartition des ressources financières dans le cadre du Fonds de solidarité interrégionale ont pris en considération le principe d’équité, en vue de réduire les disparités régionales.

Par ailleurs, le gouvernement a poursuivi, conformément aux dispositions de la loi de finances 2018, ses efforts financiers orientés vers le soutien des régions, à travers l’augmentation de la part allouée aux régions au niveau de l’impôt sur les sociétés et l’impôt sur le revenu (IR), de 3% à 4%. Ces augmentations vont s’ajouter aux crédits du budget général, portant le total du soutien à 7 MMDH, ce qui est de nature à contribuer au renforcement des infrastructures et à la réalisation d’un développement territorial "juste et équilibré".

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire