ban600

Examen à Rabat des moyens de mise en œuvre de l’accord-cadre entre l’AMCI et le Niger

Examen à Rabat des moyens de mise en œuvre de l’accord-cadre entre l’AMCI et le Niger

 L'ambassadeur, directeur général de l’Agence marocaine de la coopération internationale (AMCI), Mohamed Methqal a eu, mardi à Rabat, des entretiens avec le ministre nigérien des Affaires étrangères, de la coopération, de l'intégration africaine et des Nigériens à l’extérieur, Ibrahim Yacoubou, consacrés à l'examen des moyens de mise en œuvre de l'accord-cadre tripartite entre l'AMCI, le Niger et l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) en matière de formation des cadres du secteur public nigérien et du développement des compétences techniques.

L'accord a été signé lors d'une cérémonie co-présidée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, et M. Yacoubou, à l’occasion de la 4è session de la Grande commission mixte Maroc-Niger, indique un communiqué de l'AMCI faisant savoir que les deux parties ont convenu de la création d'une commission devant réunir les secteurs concernés dans les deux pays sous la supervision de l'AMCI, afin de déterminer les besoins du Niger en matière de formation des cadres du secteur public et d'élaborer des programmes spécifiques de formation.

Dans ce sens, M. Methqal a présenté les grandes lignes des actions menées par l'AMCI, visant à donner corps à la vision royale intégrée pour le développement de l'Afrique, à travers laquelle SM le Roi donne une importance majeure au développement humain et au renforcement des capacités des pays africains, à même de faire de l'élément humain l'axe principal de toutes politiques et tous projets de développement.

M. Methqal, cité dans le communiqué, souligne que l'AMCI veille à accompagner les Hautes Directives Royales en coordination avec le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale en vue de donner un sens concret à la coopération sud-sud à travers la formation des cadres, faisant savoir que l'Agence a déjà formé 25.000 étudiants africains depuis sa création et en accueille actuellement 10.000 autres, dont 8.000 boursiers conformément aux accords bilatéraux liant le Maroc aux pays africains frères.

L'AMCI s'attelle également, ajoute-t-il, à encadrer des milliers de cadres africains dans de nombreux domaines tels que la santé, l'administration, les énergies renouvelables, la santé et l’environnement, dans les différents instituts et écoles de formation professionnelle à travers le Royaume, en plus de la formation diplomatique à travers l'Académie marocaine des études diplomatiques (AMED) relevant du MAECI.

Pour sa part, le ministre nigérien des affaires étrangères salué les efforts consentis par le Maroc visant à renforcer et à consolider la coopération avec son pays, mettant en avant le rôle que joue l'AMCI dans la formation des cadres supérieurs, étant lui-même issu du cycle de formation des cadres supérieurs africains dans le domaine douanier, via l'AMCI, à l'instar d'un grand nombre de hauts cadres et ministres africains.

M. Yacoubou a, par ailleurs, fait part de son espoir de voir son pays tirer profit de l'expérience et de l'expertise marocaines dans de nombreux domaines en vue de pouvoir développer ses compétences et renforcer ses capacité à former ses cadres.

La quatrième Grande commission mixte Maroc-Niger a été marquée par la signature d'un total de 16 accords de coopération touchant à divers secteurs (économie, tourisme, culture, santé, formation, justice, transport).

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire