ban600

Football : Le Maroc dispose de tous les atouts requis pour abriter le Mondial 2026

Football : Le Maroc dispose de tous les atouts requis pour abriter le Mondial 2026

Le Maroc dispose de tous les atouts, qu'ils soient organisationnels, géographiques, financiers, humains ou socio-culturels, pour abriter la coupe du monde de football de 2026, ont affirmé les participants à une conférence organisée jeudi à Rabat sous le thème "L’organisation de la coupe du monde 2026, un défi national".

Lors de cette rencontre initiée par la faculté des sciences de l’éducation relevant de l’Université Mohammed V de Rabat, les intervenants ont fait observer que la candidature du Maroc pour organiser la grand-messe footballistique tire sa force du fait que le Royaume, qui se démarque par sa diversité culturelle, possède tous les atouts et potentialités nécessaires et une expérience avérée en matière d’organisation, outre des infrastructures développées et un emplacement géographique stratégique.

Le Maroc est en mesure de relever le défi et de garantir la réussite de cette manifestation comme il a déjà fait dans les nombreux évènements sportifs qu'il a abrités, ont-ils indiqué. Dans ce contexte, l’ancien secrétaire général de la Confédération africaine de football, Hicham El Amrani, désormais chargé de coordination entre la Fédération royale marocaine de football et le comité chargé du suivi des dossiers de candidature auprès de la Fédération internationale du football Association (FIFA), a relevé que le Maroc peut abriter le Mondial au vu de ses infrastructures routières et hôtelières et ses ressources financières et humaines ainsi que ses capacités organisationnelles.

>>Lire aussi : Mondial 2026: découvrez les stades de la candidature marocaine [Photos]

Fort de son emplacement géographique et son attractivité touristique, le Maroc vit désormais au rythme d’une dynamique de développement à la faveur d'une série de projets socio-économiques, a-t-il dit, ajoutant que le Royaume se distingue par la diversité culturelle et l’ouverture sur le monde. Il a, par ailleurs, mis en avant les retombées socio-économiques de l’organisation de la coupe du monde, qui est devenue un "rêve national", notant que les villes qui vont abriter les matches de la compétition mondiale se moderniseront à travers leur aménagement et réhabilitation. Pour lui, cet évènement permettra de renforcer la présence du Maroc sur la scène continentale et internationale et de donner une forte impulsion à la dynamique de développement.

Dans la même veine, le président de l’Université Mohammed V, Abdelhanin Belhaj a indiqué que le Maroc est capable de réaliser ce rêve, estimant qu’il s’agit là d’un projet national qui vient compléter le projet de développement dans lequel s’est engagé le Royaume voici des décennies. L’université et ses composantes sont mobilisées pour appuyer le dossier du Maroc, qui jouit d’un grand intérêt à telle enseigne qu’il est devenu une "cause nationale", a-t-il poursuivi.

Pour M. Mohamed Kaâch, enseignant au Centre national des sports et président de l’association africaine du management sportif, l’organisation de la coupe du monde aura des répercussions positives sur le plan social et économique, ajoutant qu’un tel évènement contribuera au renforcement du rayonnement du Royaume sur l'échelle nationale et internationale. Abondant dans le même sens, le directeur de l’Observatoire scientifique des études sur la gouvernance et le management, Mohamed Guedira, a souligné que le Maroc a de fortes chances pour accueillir la coupe du monde de 2026, mettant l’accent sur le rôle que peut jouer l’université pour accompagner ce grand évènement notamment à travers des campagnes de sensibilisation.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire