ban600

La France a résolument confiance en la voie pertinente et courageuse tracée par le Maroc pour les prochaines décennies

La France a résolument confiance en la voie pertinente et courageuse tracée par le Maroc pour les prochaines décennies

La France a résolument confiance en la voie pertinente et courageuse tracée par le Maroc pour les prochaines décennies. Une confiance fraternelle, prévenante et raisonnée, a souligné, vendredi soir à Rabat, l’ambassadeur de France au Maroc, Jean-François Girault.

“Nous avons confiance en la voie pertinente et courageuse que le Royaume, sous la Haute conduite de SM le Roi Mohammed VI, a tracée pour les prochaines décennies, qu’il s’agisse de l’éducation, de la justice, de l’émergence économique ou du développement durable, et en la vitalité de notre partenariat d’exception”, a indiqué M. Girault lors d’une réception organisée à l’occasion de la commémoration de la fête nationale française du 14 juillet.

“Cette confiance est forgée dans les épreuves, par les combats que la France et le Maroc ont mené ensemble depuis la première guerre mondiale et où ils se retrouvent toujours côte-à-côte comme aujourd’hui dans leur lutte commune contre le terrorisme et l’obscurantisme, et pour relever les défis du changement climatique”, a-t-il relevé.

L’ambassadeur français a également noté que “la France partage plus que jamais avec le Maroc la conviction que la paix et la stabilité internationales se conquièrent par le mouvement, par l’ouverture au monde, par le dialogue et la solidarité, par des projets économiques et humanistes, en particulier en Afrique où nous nous mobilisons conjointement pour accompagner le développement du continent”.

Il a, en outre, assuré que son pays, dans son action pour la préservation de la planète, s’appuie sur son allié marocain, “champion des énergies renouvelables en Afrique”, faisant observer que le président de la République française, Emmanuel Macron a récemment proposé un Pacte mondial pour l’environnement qui réaffirme les principes essentiels du droit international de l’environnement.

“M. Macron a pris l’initiative à cette fin d’un sommet d’étape, le 12 décembre prochain, afin de prendre de nouvelle mesures pour le climat, notamment sur le plan financier”, a-t-il ajouté.

Pour sa part, le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, a mis en avant la profondeur de l’amitié et du partenariat entre le Maroc et la France, réitérant la volonté du Royaume à approfondir davantage ce partenariat multidimensionnel, ancré dans l’histoire et basé sur des liens humains, politiques, culturels et économiques.

Il a, par ailleurs, estimé que la visite de M. Macron au Maroc, après son investiture, constitue “un signal fort de l’importance que porte les dirigeants des deux pays à la consolidation des relations bilatérales”.

M. El Othmani s’est, en outre, réjouit, de la tenue prochainement de la Réunion de Haut Niveau qui sera placée sous le thème “Maroc-France-Afrique” et qui constitue, selon lui, “l’occasion de réitérer la convergence de nos visions et de nos approches adoptées afin de relever les défis auxquels le monde est confronté aujourd’hui, notamment en matière de lutte anti-terroriste, et d’oeuvrer ensemble pour la sécurité, la stabilité et la prospérité de toute la région”.

Cette réception s’est déroulée en présence de hauts responsables gouvernementaux, des représentants du corps diplomatique accrédité au Maroc, de la communauté française établie au Maroc, et de la société civile, entre autres.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire