ban600

Le HCEFLCD renforce la présence de la femme cadre au sein de cette institution

Le HCEFLCD renforce la présence de la femme cadre au sein de cette institution

Le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD) a renforcé la présence de la femme cadre au sein de cette institution avec l'intégration de 25 femmes sur les 60 cadres recrutés, soit 42% des recrutements de 2017.

De surcroît, l'année 2017 a connu le recrutement de la première promotion des techniciennes forestières, "ce qui constitue une donne substantielle, car de nouveaux rôles se profilent dans le métier du forestier", indique un communiqué du HCEFLCD, publié à l'issue d'une cérémonie d'accueil des nouvelles recrues, tenue mercredi, sous la présidence du Haut-Commissaire aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, Abdeladim Lhafi.

L’objectif du recrutement de ces profils variés et spécialisés est de renforcer le levier dynamique existant des Ressources humaines (RH) pour la réalisation des objectifs de la stratégie 2015-2024 dans le cadre des quatre cultures du HCEFLCD, celle du Projet, de la responsabilité, de la contractualisation et du rendre-compte, précise-t-on de même source.

Cette cérémonie, qui a été une occasion de présenter les acquis de la stratégie 2015-2024 pour la gestion des RH, dont l’un des objectifs phares est d’améliorer et qualifier les ressources humaines et préparer la relève, grâce à un dispositif d’accompagnement et de perfectionnement de la politique de formation et de gestion des carrières. L'accent a été également mis, lors de cette cérémonie marquée par un hommage rendu à quelques 16 cadres et fonctionnaires, au terme de leurs missions, sur l’état d’avancement des différents chantiers des Ressources humaines inscrits dans le cadre de cette stratégie.

La stratégie de gestion des RH 2015-2024 du HCEFLCD a pour but le renforcement des compétences managériales et techniques et la préparation de la relève, à travers l’identification d’un vivier de hauts potentiels et le recentrage de la fonction RH sur des chantiers à grande valeur ajoutée en dématérialisant les activités administratives, à travers la généralisation de l’utilisation des nouvelles technologies dédiées à la gestion du capital humain, note le communiqué.

>>Lire aussi : Prévention et lutte contre les incendies de forêts: Un budget total de 182,7 MDH alloué par le HCEFLCD

Elle vise également la standardisation, l'harmonisation et la mutualisation des processus de gestion des RH au sein du HCEFLCD, outre l'amélioration, la qualification des RH et la préparation de la relève grâce à un dispositif d’accompagnement et de perfectionnement de la politique de formation et de gestion des carrières actives et innovantes.

S'agissant des trois premières années de la mise en œuvre de la stratégie du HCEFLCD 2015/2024 en matière de gestion des ressources humaines, deux chantiers ont été initiés relativement à la gestion des carrières. Le premier porte sur le Système de gestion intégrée de la mobilité, en tant qu'outil de bonne gouvernance qui promeut la compétence et assure une mobilité inclusive et durable, tandis que le second chantier concerne le "Tutorat".

A cet effet, les nouvelles recrues seront parrainées en mode de "Tutorat" auprès de tuteurs expérimentés afin de faciliter leur immersion dans le monde professionnel, ajoute la même source, relevant que le dispositif d’accompagnement en mode tutorat est consolidé par l’édition de guides pratiques destinés à cadrer et optimiser le processus d’apprentissage durant le stage.

Par ailleurs, les objectifs fixés en matière de gestion des RH dans le cadre de cette stratégie mise en œuvre par le Haut-Commissariat ont été atteints, dont le renforcement et le rehaussement de l’encadrement des équipes du HCEFLCD par des profils appropriés et spécialisés, fait savoir le communiqué qui précise que le taux d’encadrement est passé ainsi de 20 à 25%.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire