ban600

L’Association marocaine de l’image et des médias organise le Cinquième Festival Cap Spartel à Tanger sous le nom Khaled Mechbal

L’Association marocaine de l’image et des médias organise le Cinquième Festival Cap Spartel à Tanger sous le nom Khaled Mechbal

La cinquième édition de Cap Spartel aura pour thème les « Identités et les Minorités« . Le Festival se tiendra du 4 au 7 avril 2018.

Cette année, le Festival international Cap Spartel du film braque les projecteurs sur la relation entre cinéma et minorités et apporte un souci particulier à la dimension culturelle et éducative dans le choix des films. Les films sélectionnés traiteront de la thématique des identités et des minorités. En outre, le Festival tiendra différents ateliers et organisera des séminaires pour étudiants et chercheurs.

La cérémonie d’ouverture présentera trois événements. Le premier lancera la projection de photos (prises par Nafss Zakia Ibn Soubaih) de Porto, Portugal. Le deuxième, en collaboration avec l’Ambassade du Portugal, racontera l’histoire de la musique de fado. Le dernier mettra l’accent sur les échanges culturels entre Tanger et La Haye où de nombreuses minorités vivent et coexistent.

Deux activités importantes feront également partie de cette cinquième édition. En effet, un Prix de la jeunesse en l’honneur de l’artiste Larbi Yaacoubi sera décerné. L’objectif étant d’encourager les jeunes de la région à partager leurs expériences du cinéma avec le public. Un Jury, composé de journalistes et de critiques de différents pays, décernera les Prix aux lauréats.

>>Lire aussi: Meknès : Le film ‘’12 heures’’ remporte le Grand prix du 7è festival de fiction télévisuelle

Le Festival rendra un hommage posthume au journaliste Khaled Mechbal et tentera, chaque année, de rendre un hommage à un personnage du cinéma ou de la presse. La cinquième édition du Cap Spartel Film Festival mettra à l’honneur les cinémas portugais et finlandais en présentant des films de Aki Kaurismaki. La première table ronde traitera de la thématique des « Identités et des Minorités » dans le cinéma. Elle sera dirigée par des universitaires et des chercheurs.

Au cours de ce Festival, des rencontres seront organisées avec les réalisateurs de pays tels que le Portugal, l’Espagne, le Brésil et la Belgique. Une rencontre sera également organisée avec les représentants d’autres festivals étrangers ainsi que la projection d’un documentaire la fiesta de los locos du réalisateur espagnol  Manuel Iborra.  Des ateliers seront organisés. Le premier traitera des techniques de l’écriture des scénarios. Il sera dirigé par Youssef Karami. Deux autres ateliers étudieront les techniques de l’animation et seront dirigés par le palestinien Ibrahim Nawajha et l’autre par le portugais Fernando Galrito.

 Parallèlement, des poèmes marocains, espagnols et portugais seront lus. Enfin, la cinquième édition de ce festival mettra à l’honneur le grand poète portugais Fernando Pessoua et projettera un film audio relatant son œuvre  et monté par la photographe portugaise Sofia Saldanha.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire