ban600

M. El Ktiri souligne le rôle héroïque des Casablancais dans la lutte pour l’indépendance

M. El Ktiri souligne le rôle héroïque des Casablancais dans la lutte pour l’indépendance

Le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération, El Mustafa El Ktiri, a souligné, vendredi à Casablanca, le rôle héroïque des braves résistants et martyrs casablancais dans la lutte nationale menée par le Trône et le peuple en communion pour la liberté, l’indépendance et l’unité du Maroc.

La commémoration du 70ème anniversaire des événements du 7 avril 1947 est une occasion pour évoquer la boucherie exécutée par les forces coloniales pour empêcher le Père de la nation, feu Sa Majesté Mohammed V, de se rendre à Tanger le 9 avril, pour confirmer les revendications du Royaume et ses aspirations à réaliser l’unité de l’ensemble de son territoire, dans l’indépendance et la liberté, a souligné M. El Ktiri lors d’un meeting organisé au siège de la préfecture des arrondissements El Fida-Mers Sultan.

La commémoration de cette épopée historique est l’incarnation de la fidélité aux martyrs pour les louables sacrifices consentis par ces héros, fils de la ville militante de Casablanca, en étroite collaboration avec le glorieux Trône Alaouite pour l’émancipation et l’indépendance du pays du joug du colonialisme, a dit M. El Ktiri lors de ce rassemblement auquel ont notamment assisté le gouverneur de la Préfecture des arrondissements d’Al Fida Mers Sultan, Chakib Belkaid, et une élite d’hommes et de femmes de la famille de la résistance.

Il a, de même, souligné que les vaillants fils de la capitale économique du Royaume avaient fait face et lutté avec bravoure contre les opérations de massacre et de tuerie, perpétrées par les autorités coloniales avec sauvagerie, brutalité et barbarie contre des citoyens innocents, sous l’ordre de Philippe Boniface, chef de la région de Casablanca.

Des soldats lourdement armés sont ainsi sortis de leur caserne pour tirer sur des enfants, des femmes et des personnes, particulièrement à Derb Lakbir, Mediouna, Garage Allal, Ben Msik et dans d’autres quartiers avoisinants, suscitant la colère et le mécontentement des citoyens dans toutes les régions du Royaume.

Affligé par l’horreur des massacres, feu Sa Majesté Mohammed V avait alors décidé de se rendre à Casablanca afin de consoler les familles des victimes et d’appeler les habitants à l’unification des rangs et à la patience pour surmonter les difficultés et gagner l’indépendance du pays, a encore rappelé le Haut-Commissaire.

Et M. El Ktiri d’ajouter que les événements du 7 avril 1947 ont mené à l’organisation d’une grève générale dans les villes du pays, à la mobilisation du peuple marocain pour apporter l’aide et le soutien aux familles ayant subi les préjudices du colonialisme et à la consolidation des positions contrecarrant la colonisation et condamnant ses complots, dont les innocentes victimes avaient payé un lourd tribut.

En commémorant ces douloureux évènements, la grande famille du mouvement national, des résistants et de l’armée de libération aspire à ressusciter les belles épopées patriotiques en évoquant les immenses sacrifices consentis par les martyrs et les braves résistants.

Cette famille tient aussi à sanctifier leurs actions héroïques et à exprimer toute sa reconnaissance à toutes les couches sociales qui ont participé, sous la conduite du glorieux Trône Alaouite, à la préservation des valeurs sacrées du Maroc et de son identité nationale.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire