ban600
Voeux

M. El Othmani appelle à renforcer le rôle de l’économie numérique en tant que levier de développement

M. El Othmani appelle à renforcer le rôle de l’économie numérique en tant que levier de développement

Le Chef du gouvernement, Saad-Eddine El Othmani a appelé, mercredi à Rabat, au renforcement du rôle de l’économie numérique en tant que levier de développement et à redoubler d’efforts pour accompagner l’évolution technologique que connaît ce secteur.

M. El Othmani, qui présidait la 11è réunion du Comité de gestion du service universel des télécommunications, a indiqué que les efforts déployés au niveau de ce comité ont permis de réaliser des résultats tangibles en ce qui concerne la réduction du fossé numérique et le développement du secteur des télécommunications.

Il a également appelé à poursuivre les efforts pour assurer un saut qualitatif dans le développement de l’économie numérique et en faire un levier de développement économique et social.

Le Chef du gouvernement a, en outre, passé en revue les principales réalisations des programmes intégrés dans le cadre du Service universel des télécommunications, citant notamment la couverture de la quasi-totalité du territoire national par le réseau de télécommunication grâce au programme «PACTE» qui a bénéficié à près de 9.263 communes.

Il a également cité l’équipement d’un bon nombre d’établissements d’enseignement avec les différents supports technologiques et leur connexion au réseau Internet grâce au programme de généralisation des technologies de l’information et des télécommunications (GENIE).

Evoquant le programme d’accès des étudiants à l’Internet mobile (INJAZ), M. El Othmani a indiqué que plus de 138.000 étudiants ont été équipés d’ordinateurs portables avec abonnement à l’Internet au titre de la période 2014-2018, ajoutant que le programme «Nafida» a permis à plus de 150.000 enseignants d’être connectés au réseau Internet.

Se félicitant d’un bilan qui reste dans son ensemble positif, M. El Othmani a fait état de quelques obstacles ayant empêché la réalisation de tous les objectifs tracés, appelant à cet égard tous les secteurs concernés par les programmes et projets financés dans le cadre du fonds du service universel des télécommunications à inventorier ces obstacles et à proposer des solutions pour pouvoir les franchir.

Il s’est, en outre, félicité des nouveaux programmes soumis au comité et qui tendent à faciliter les démarches administratives, servir les citoyens et contribuer au développement socio-économique, saluant l'approche adoptée pour le financement des programmes et projets sélectionnés, une approche qui fait de ce fonds, a-t-il dit, un levier essentiel pour l'investissement dans les secteurs liés au développement des TIC au profit des utilisateurs.

Lors de cette réunion, qui a été l'occasion de passer en revue le bilan des projets et mesures approuvés, il a été procédé à l’approbation d’une série de propositions relatives au financement de projets de développement du secteur des TIC et leur généralisation, notamment à travers la couverture en réseau satellitaire des zones isolées et l’équipement d’autres zones en matériels techniques dans le cadre de la campagne de lutte contre les vagues de froid.

Le Comité a également approuvé la contribution à la modernisation du service d'appel d'urgence (N°19), à la création du Registre national de la population et à la mise en œuvre du programme national de haut débit, en plus de l'approbation de la feuille de route relative à la transition numérique.

Cette réunion a été marquée par la présence notamment du Secrétaire général du gouvernement, du ministre de l'Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, du ministre délégué chargé de l'Administration de la Défense nationale et du secrétaire d'Etat chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire