ban600

M. Qayouh s’entretient à Rabat avec la coprésidente de la commission parlementaire mixte Maroc-UE

M. Qayouh s’entretient à Rabat avec la coprésidente de la commission parlementaire mixte Maroc-UE

Le premier vice-président de la Chambre des conseillers, Abdessamad Qayouh s’est entretenu, mardi à Rabat, avec la coprésidente de la commission parlementaire mixte Maroc-Union européenne (UE), Ines Ayala Sender.

Lors de cette entrevue, M. Qayouh a salué l’excellence des relations entre le Maroc et l’Union européenne dans les différents domaines, rappelant le statut avancé dont jouit le Maroc en tant que partenaire stratégique et les importants acquis ayant couronnés le processus de partenariat avancé entre les deux parties, indique un communiqué de la Chambre. M. Qayouh a également souligné l’importance de la diplomatie parlementaire dans la consolidation des relations marocco-européennes et l’accompagnement de l’excellente dynamique que connaissent ces relations au service des intérêts stratégiques communs.

Il a relevé que la 8è session de la commission parlementaire mixte Maroc-UE, tenue du 17 au 19 avril à Rabat, représente une occasion adéquate pour mettre en relief le rôle leader du Royaume dans différents domaines, notamment la politique migratoire, le développement durable, la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, les énergies renouvelables et la promotion des droits et libertés, précise le communiqué.

Dans ce sens, il a mis en avant l’importance des thématiques débattues par la Commission, en tant que plate-forme de dialogue et d’échange, réitérant le soutien de la Chambre des conseillers aux efforts de cette instance au service des intérêts communs.

De son côté, Mme Sender s’est félicitée de la dynamique remarquable que connaissent les relations bilatérales, soulignant le rôle de la commission dans la promotion des efforts du Royaume en matière de coopération sécuritaire, de lutte contre l’extrémisme et le terrorisme, de politique migratoire, d’engagement socio-économique arabo-africain et de politique du voisinage.

Pour sa part, le coprésident de la commission parlementaire mixte Maroc-UE, du côté marocain, Abderrahim Atmoun, a exprimé son optimisme vis-à-vis du travail de la Commission, soulignant l’importance de ses actions et leur contribution dans le renforcement des relations entre le Maroc et l’UE.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire