ban600

Le Maroc et la banque mondiale signent un accord de prêt de 200 millions de dollars

Le Maroc et la banque mondiale signent un accord de prêt de 200 millions de dollars

Le Maroc et la Banque mondiale ont signé, jeudi à Rabat, un accord de prêt de 200 millions de dollars visant à renforcer les chaînes de valeur agroalimentaires et à améliorer les performances du secteur agricole.

Signé par le ministre de l’Economie et des Finance Mohamed Boussaid et la directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Maghreb et Malte Marie Francoise Marie-Nelly, cet accord a pour objectif de renforcer le pilier II du Plan Maroc Vert à travers l’amélioration de la compétitivité de l’industrie agroalimentaire et le renforcement de sa valeur ajoutée.

Le but est également de renforcer les fédérations interprofessionnelles des filières agrumes et olive en leur apportant un appui technique et financier afin d’en faire des plateformes ouvertes pour la coordination interprofessionnelle et le dialogue public-privé dans l'objectif de développer leur chaîne de valeur.

L’accord ambitionne aussi d’intégrer les petits et moyens producteurs dans un marché agroalimentaire exigeant et en forte croissance à travers l’intensification des investissements dans les installations de transformation des aliments, en coopération avec le Fonds de développement agricole. Il vise aussi à moderniser la gestion des nouveaux marchés de gros et à améliorer l’accès à des informations sur les cours du marché grâce aux technologies de l’information et de la communication afin d'accroître l’efficience et la transparence des marchés dans le secteur des fruits et légumes.

L’amélioration de la sécurité alimentaire et l’adoption des normes qualitatives et de systèmes de certification, outre le soutien de l’innovation dans le secteur de l’industrie agroalimentaire à travers la création de deux centres qui proposent des services destinés à favoriser le développement technique et commercial des PME désirant s’orienter vers l’industrie de transformation des aliments figurent également parmi les objectifs visés par cet accord. Dans une déclaration à la presse à cette occasion, Mme Marie-Nelly a salué les réalisations accomplies dans le cadre du Plan Maroc Vert, relevant que l’importance de l'accord signé aujourd'hui réside dans le soutien des petits agriculteurs et la mise en place de "structures de décollage" des industries agroalimentaires au Maroc.

L’accord vise à améliorer la productivité en encourageant les petits agriculteurs à adopter les normes du marché intérieur et extérieur pour renforcer leur capacité de vente et d’exportation, a-t-elle ajouté. Pour sa part, M. Boussaid a indiqué que les relations entre le Maroc et la Banque mondiale sont excellentes comme en témoigne l’accompagnement par cette institution de plusieurs projets structurants mis œuvre par le Royaume dont le Plan Maroc Vert.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire