ban600

Le ministre suisse de l’Économie attendu à Marrakech pour la mini-conférence ministérielle de l’OMC

Le ministre suisse de l’Économie attendu à Marrakech pour la mini-conférence ministérielle de l’OMC

Le ministre suisse de l’Économie Johann Schneider-Ammann prendra part, lundi et mardi prochains à Marrakech, à la mini-conférence ministérielle informelle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Cette réunion va rassembler plus de 40 ministres chargés des dossiers de l’OMC dans le but de préparer la 11ème Conférence ministérielle de l’institution internationale qui se tiendra en décembre à Buenos Aires.

Les discussions de la conférence de Marrakech, à laquelle participera le directeur général de l’organisation Roberto Azevêdo, seront axées sur l’identification des domaines thématiques où les parties sont susceptibles d’obtenir des résultats lors du rendez-vous de Buenos Aires.

“L’OMC constitue le cadre du commerce mondial et est un instrument clé de la politique économique extérieure de la Suisse”, souligne le département helvétique de l’Économie dans un communiqué, affirmant que le développement d’un système commercial multilatéral fiable reste “d’un intérêt vital” pour le pays.

En marge des travaux de cette réunion, M. Schneider-Ammann mènera des entretiens bilatéraux avec d’importants partenaires commerciaux et va rencontrer des représentants d’entreprises suisses établies au Maroc.

Le Royaume défend notamment les questions d’intérêt pour le groupe des pays africains, à savoir les soutiens internes à l’agriculture, le Mécanisme de sauvegarde spéciale (MSS), les stocks publics, les subventions à la pêche et le coton.

Le groupe africain met l’accent sur l’urgence d’avoir un plan clair concernant les sujets à caractère prioritaire avec des résultats tangibles pour les pays les moins avancés et en développement.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire