ban600

Moroco Today Forum: plaidoyer de Haitami pour la croissance , la dimension sociale et la défense de l’environnement

Moroco Today Forum: plaidoyer de Haitami pour la croissance , la dimension sociale et la défense de l’environnement

La 2ème édition du Morocco Today Forum ( MTF), organisée par le « Groupe Le Matin » vendredi 7 juillet a été marquée par le discours inaugural de Mohammed Haitami, PDG du groupe Le Matin et directeur des publications. Dans son allocution, Mohammed Haitami a mis en exergue le thème global de cette journée axée sur l’entrepreneuriat social, devenu aujourd’hui un enjeu majeur du développement des nations et une priorité pour le Maroc. L’intervention inaugurale de M.Haitami a décliné cette problématique à travers ses différents aspects que les participants ont traités lors de débats riches et porteurs.

Au regard de l’intérêt suscité par cette journée exceptionnelle, nous publions ci-dessous le texte inaugural de Mohammed Haitami :

« Je vous souhaite, au nom du Groupe le Matin, la bienvenue à la 2ème édition du Morocco Today Forum. Je voudrais aussi souhaiter la bienvenue aux participants à ce forum, qui nous suivent à distance de par le monde, en Live-Streaming.

Je tiens également à vous remercier pour vos présences respectives à cette rencontre, présences qui témoignent de l’intérêt que vous portez à cette thématique de la 2ème édition du Morocco Today Forum.

Dans son édition de l’année dernière, MTF avait choisi comme thématique « La vision de SM Le Roi pour la Coopération Sud Sud ». Le succès retentissant remporté par la rencontre et l’engouement suscité par le sujet, nous ont poussés à poursuivre l’objectif d’approfondir l’analyse de la vision de Sa Majesté du Co-Développement et d’en analyser l’un des principaux leviers : l’Entrepreneuriat Social. Un concept qui gagne d’année en année en pertinence et en termes d’impact. La thématique de l’entrepreneuriat social s’est imposée dans les dernières décennies et les références à celle-ci prolifèrent dans la littérature scientifique et académique internationale, régionale et au sein des différentes instances multilatérales de développement. Cet intérêt grandissant pour l’entrepreneuriat social est également perceptible à travers la création de nouvelles institutions de par le monde dédiées à ce thème. De surcroît, un grand nombre d’initiatives et d’actions en matière de politiques publiques a été lancé, pour créer un écosystème favorable à ce type d’entrepreneuriat.

La vision royale d’un Maroc tourné vers son continent

Excellences, Mesdames et Messieurs, notre Groupe est fier et reconnaissant à Sa Majesté Le Roi, d’avoir bien voulu accorder son haut patronage à notre conférence, ce qui témoigne de l’intérêt que Sa Majesté, porte à ce sujet.

Permettez-moi de m’arrêter sur la signification de cette nouvelle manière d’entreprendre que je définirai en ces mots (Je cite) :

« On ne naît pas entrepreneur, on le devient en s’engageant sur la voie du succès dans un rapport interactif entre l’effort, l’apprentissage et la maitrise des difficultés. L’entrepreneur est celui qui bouscule les circuits établis et défie le statu quo, en n’hésitant pas à prendre l’initiative de répondre, à son échelle, à des besoins encore non identifiés, insatisfaits ou nouveaux. L’entrepreneuriat et l’innovation représentent ainsi des valeurs jumelles qui constituent, toutes deux, des tremplins vers la liberté, la mobilité sociale et la prospérité, si l’environnement des affaires le permet et que les conditions générales sont réunies. » Fin de citation

Ces propos qui constituent un signal politique fort et positif et un vecteur d’incitation et d’encouragement aux initiatives pour investir l’entrepreneuriat social, sont en réalité extraits du message de SM le Roi, adressé aux participants à la Cinquième Edition du Sommet Global de l’Entrepreneuriat, tenu au Maroc en 2014 et placé sous le thème «Exploiter la puissance de la technologie au service de l’innovation et de l’entrepreneuriat ».

La vision royale d’un Maroc tourné vers son continent, est au cœur de toutes les stratégies du pays. Parmi les axes clés de cette vision, il y a le développement de l’entrepreneuriat ainsi que tout l’écosystème entrepreneurial nécessaire afin que l’entrepreneuriat social puisse devenir un moteur de la croissance économique durable non seulement au Maroc ou en Afrique. Il s’agit en réalité d’un enjeu du monde de demain, car il apporte des réponses concrètes aux inégalités, aux fractures de nos sociétés et aux défis environnementaux, auxquels fait face notre planète.

Il est légitime de s’interroger s’il est possible de concilier entre rentabilité économique et financière, utilité sociale et protection de l’environnement ? La réponse à cette question ne peut qu’être affirmative quand on regarde les réussites dans le « social business » dans plusieurs régions du monde. Une deuxième question nous vient aussi à l’esprit : Sommes-nous assez imprégnés de la culture de l’entrepreneuriat social ? La réponse est OUI. Les valeurs de solidarité, de partage, de don de soi et d’entrepreneurship sont omniprésentes dans nos sociétés, Vous avez pu en avoir des exemples dans le film introductif, en témoigne aussi l’expérience du Hackathon que le Groupe le Matin a organisé à l’occasion de cet événement.

Nous étions face à des jeunes qui, à travers des projets innovants et autonomes, avaient pour principal défi de donner une réponse concrète aux problèmes de précarité, d’exclusion, d’enclavement et de dégradation de l’environnement. A ce niveau, il est plus que légitime de rappeler le lien intime entrentrepreneuriat social et digital. On ne cessera jamais de rappeler que ce dernier est un levier clé de l’entrepreneuriat social. Des applications, des solutions ou des objets connectés ont le pouvoir de changer la destinée d’une personne, d’une famille, d’une communauté, d’un pays. L’organisation du Hackathon n’était pas fortuite, elle émane de la nouvelle orientation du Groupe « Le Matin » qui a entamé durant ces dernières années une mue pour prendre le virage du digital, tant le business model des groupes de presse a besoin d’être repensé, au vu des nouvelles technologies de l’information et de la communication et les réseaux sociaux.

Excellences, Mesdames et Messieurs, au cours de cette journée, nous allons explorer l’entrepreneuriat social sous divers angles : l’inclusion, le genre, l’innovation sociale, la place du numérique, la jeunesse… Cette jeunesse marocaine et Africaine qui est au cœur des préoccupations de Sa Majesté le Roi. Il y a juste quelques jours, Sa Majesté le Roi s’adressait à la communauté africaine, lors du 29ème sommet de l’UA. Je vous livre quelques passages de son discours : « L’Afrique n’a plus besoin de slogans idéologiques, elle a besoin d’actions concrètes et résolues dans les domaines de la paix, de la sécurité et du développement humain  (…) Chaque année, plus de 11 millions de jeunes Africains font leur entrée sur le marché du travail alors que seuls 3 millions d’emplois sont crées. (…) Comment œuvrer pour résorber le chômage qui frappe de plein fouet la jeunesse du continent, puisque 60% des chômeurs sur le continent sont des jeunes ? » Fin de citation.

CIPIP, un Think Tank enraciné dans notre culture

N’est-ce pas là une belle opportunité pour l’entrepreneuriat social ? Nous avons tenu à réunir aujourd’hui des personnalités, des intervenants de divers horizons et des experts du sujet, mondialement reconnus, tous mus par le désir de faire bouger les lignes de l’entrepreneuriat social dans le combat pour un monde meilleure.

Je leur témoigne ma gratitude d’avoir répondu à notre invitation. Je reste convaincu qu’une assemblée d’une grande richesse et d’une exceptionnelle pluralité telle que la notre permettra de conjuguer  les points de vue, les expertises et les expériences de terrain et d’additionner les volontés d’agir, afin de faire du Morocco Today Forum une tribune importante pour le Co développement en Afrique.

Afin de traduire les pistes de réflexion et les échanges de ce rendez-vous annuel du MTF, en une meilleure compréhension mutuelle de nos défis et de nos expériences et en un partenariat renforcé entre nos pays, entre nos institutions, entre nos acteurs de l’entrepreneuriat Social et afin d’assurer la pérennité nécessaire à ce genre d’initiatives, Excellence Mesdames et Messieurs, le Groupe «le Matin» a décidé de constituer un Think Tank, sous l’impulsion du Professeur Bouchra Rahmouni Benhida, Directrice scientifique du MTF et dont certains membres, déjà approchés pour en faire partie, se trouvent dans cette salle. Ce Think Tank portera le nom de «C.I.P.I.P. : Casablanca Institute For Peace and Inclusive Prosperity.

En plus d’être un Carrefour de rencontres et de débats entre le secteur public et privé, des partenariats universitaires, opérateurs économiques, organisations internationales, représentants de la société civile, marocains et étrangers, ce Think Tank, qui démarrera ses activités à la rentrée, en octobre 2017, sera une plateforme de production intellectuelle et ce, dans une perspective géostratégique dans le dessein de pérenniser, approfondir et enrichir la réflexion orientée codéveloppement.

Je tiens, avant de conclure, à remercier chaleureusement nos sponsors de cette 2ème édition du Morocco Today Forum, pour leur implication sans faille :

Merci aux membres du comité scientifique et à ceux du comité d’organisation, un grand merci à celles et ceux qui œuvrent en Back office, notamment les équipes internes du « Matin »  pour la réussite de ce forum, ces chevilles ouvrières indispensables, que je tiens en votre nom à tous, à remercier, Je vous souhaite une journée de travaux fructueux.

Excellences, Mesdames et Messieurs, Chers invités et amis : Avançons ensemble par l’entrepreneuriat social. »

Mohammed Haitami

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire