ban600

Palestine: Un accord de réconciliation entre le Hamas et Fatah trouvé au Caire

Palestine: Un accord de réconciliation entre le Hamas et Fatah trouvé au Caire

Un premier accord sur les termes de la réconciliation entre le Hamas et Fatah a été conclu au Caire après dix ans de déchirement et sera rendu public en milieu de journée, ont annoncé jeudi les deux groupes rivaux palestiniens. Le président palestinien Mahmoud Abbas effectuera une visite dans la bande de Gaza le mois prochain, une première depuis 2007, affirmant ainsi la réconciliation inter-palestinienne, a déclaré à la presse le responsable de son parti à Gaza.

Le chef du Fatah dans la bande de Gaza, Zakaria al-Agha, a annoncé que « le président Abou Mazen sera à Gaza dans moins d’un mois ». Autre avancée du rapprochement, M. Abbas devrait lever « très bientôt » les mesures financières prises en 2017 pour forcer le Hamas à la conciliation, a souligné M. Al-Agha. Le Hamas avait annoncé, peu avant, dans un communiqué qu’un « accord (avait) été trouvé jeudi entre le Hamas et le Fatah sous parrainage égyptien », ajoutant que la question de ses armes n’était pas négociable.

Toutefois, le contenu de l’accord n’a pas été dévoilé. Mais une conférence de presse est prévue au Caire en milieu de journée, a précisé M. Fayez Abou Eita, un porte-parole du Fatah et membre de la délégation de son parti au Caire.  Le Hamas et le Fatah ont engagé mardi des négociations entourées du plus grand secret au Caire pour concrétiser cette réconciliation annoncée en grande pompe la semaine précédente.  Les discussions sont censées porter sur les modalités pratiques du rapprochement entre les deux parties, tandis que les questions relatives au contrôle de la sécurité dans la bande de Gaza et le sort des 25.000 hommes du bras armé du Hamas seraient reportés à plus tard.

Les deux parties ont déjà annoncé que la finalisation de la réconciliation prendrait du temps étant donné que les dispositions tangibles d’un partage de pouvoirs sont annoncées comme extrêmement ardues tant les intérêts des uns et des autres semblent contradictoires.  Le Hamas a accepté, sous pression, en septembre le retour à Gaza de l’Autorité et de son gouvernement. Le raccommodement a été matérialisé la semaine passée avec le premier conseil des ministres se tenant à Gaza depuis 2014.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire